Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

SLIM2

lundi, 13 mars 2017 06:00

Secteur de la Poste et des TIC : La «mobilité volontaire» pour alléger les sureffectifs de fonctionnaires

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Il n’a pas fallu longtemps à la ministre de la Poste et des TIC, Houda-Iman Feraoun -HIF- pour mettre à exécution la nouvelle organisation des directions territoriales qui dépendent de sa tutelle tel que convenu lors des travaux d’évaluation et de coordination avec les cadres de son secteur. C’était le 5 mars dernier, où les responsables des structures centrales ainsi que les directeurs des 48 wilayas (DWPTIC) prenaient connaissance de leur nouvelle feuille de route et surtout des axes liés à la gestion des directions de wilaya.

A ce titre, depuis le 8 mars, les fonctionnaires des directions de la poste et des télécoms de wilaya sont « invités » à considérer l’éventualité - ou l’opportunité – de se diriger vers d’autres administrations publiques, sans sacrifier grade, statut et position. Pour ce faire, le ministère de la Poste et des TIC a mis en place un mécanisme permettant la  « mobilité volontaire » des fonctionnaires de ses directions de wilayas vers d’autres administrations publiques de leur choix. L’application de l’organigramme dans son nouveau schéma vise, en premier lieu, « à imprimer une nouvelle dynamique à l’activité de ces directions et à optimiser leurs ressources humaines, à travers l’harmonisation des nombre d’effectifs réels avec les missions dévolues à ces structures locales». Le transfert des travailleurs pouvant en découler, rassure HIF, « demeure, bien entendu, volontaire et non obligatoire». Il est tributaire du choix qu’auront exprimé, à cet effet, les fonctionnaires appartenant aux corps communs et les agents contractuels, en tenant également compte des besoins des structures relevant d’autres secteurs qui sont dans l’impossibilité de procéder à des recrutements pour pallier leur déficit en effectifs. En d’autres termes, il s’agit d’« aérer » des directions en « sureffectif ».
Une source du ministère de la Poste et des TIC, contactée hier, a confirmé que « les directions de wilaya sous tutelle du ministère sont en situation de sureffectif ». « Au niveau national, cette réorganisation concerne quelque 500 travailleurs, sachant que chaque direction compte en moyenne entre 10 et 15 fonctionnaires », confie notre source qui ajoute que « nous nous sommes rendus compte qu’une seule direction peut parfaitement fonctionner avec 5, voire 6 personnes au maximum ; alors, effectivement, nous sommes en sureffectif ». Non sans rassurer, elle aussi, que tout fonctionnaire qui exprimerait le vœu d’aller dans une autre administration, d’un autre secteur, maintiendra ses « acquis, son statut, son échelon ». D’ailleurs, cette démarche s’est faite en relation avec la Direction générale de la Fonction publique et de la Réforme administrative et le ministère des Finances. Pour mener à bien cette mesure considérée comme « exceptionnelle », des sous-commissions seront instituées au niveau de chaque wilaya et seront chargées de définir la liste des postes vacants au niveau des autres secteurs et leurs besoins, de recueillir les fiches de vœux des fonctionnaires intéressés contenant trois choix volontaires, entre autres.
Il reste à savoir si HIF va faire des émules parmi ses pairs dans le gouvernement vu la conjoncture économique tendue que traverse le pays et la volonté des pouvoirs publics d’optimiser les ressources.
Il est question particulièrement de savoir si cette mesure est appelée à s’élargir aux entreprises détenues par les ministères en leur qualité de représentant de l’Etat dans les conseils d’administration, des entreprises réputées en situation de « sureffectif » pour beaucoup.
Pour l’exemple, faut-il, à ce propos, rappeler les déclarations du Premier ministre Abdelmalek Sellal faites à Annaba le 7 mars dernier déplorant que le pavillon national Air Algérie souffre d’une « surcharge d’effectif » ! Une « surcharge » incompatible avec rentabilité économique. 

Laissez un commentaire

Grand Angle

FORUM DES FEMMES JOURNALISTES D’AFRIQUE : 7 axes de réflexion pour une charte panafricaine

Bien que leurs réalités et expériences v

Grand angle -
14-03-2017
Sécurité : Menace sur l’espace euro-atlantique

La relation entre les pays occidentaux e

Grand angle -
19-02-2017
Equateur : Une présidentielle à l’issue incertaine

Quelques 12,8 millions d’Equatoriens se

Grand angle -
19-02-2017
Quatre principaux candidats pour succéder à Rafael Correa

Lenin Moreno, Guillermo Lasso, Cynthia V

Grand angle -
18-02-2017

Culture