Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

mou

jeudi, 05 janvier 2017 06:10

Taux d’intérêt excessifs : La mise en garde de la Banque d’Algérie

Écrit par  Hakim Ould Mohamed
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Certaines banques de la place se sont fait remonter les bretelles suite à certains taux d’intérêts appliqués.

La plus haute autorité monétaire est intervenue par le moyen d’une instruction, rappelant aux banques de la place la codification réglementaire en matière d’intérêts bancaires, avons-nous appris hier.

La Banque d’Algérie n’a pas eu le geste mou face à certains établissements financiers dont les taux d’intérêt pratiqués sur certains produits bancaires ont été jugés excessifs. Dans les secondes qui ont suivi le retour par voie réglementaire du crédit à la consommation, certains taux d’intérêt fixés pour l’acquisition d’un véhicule neuf ont bondi de plus de 20% de la moyenne des taux effectifs en application dans l’ensemble des banques de la place. C’est ainsi que des banques n’ont pas hésité à fixer le taux d’intérêt à 9% sur certains produits, dont les crédits à la consommation. Ce n’est pas la première fois que la Banque centrale intervient sur le marché afin de mettre le holà à la « fiévreuse appétence » de certains banquiers de la place.
En septembre dernier, faut-il le rappeler, soit quelques semaines après le retour effectif du crédit à la consommation, la banque centrale s’est insurgée contre ce qu’elle appelait « les taux d’intérêts excessifs », un sport auquel s’adonnaient déjà plusieurs banquiers de la place locale. «S’inscrivant dans une logique de protection des consommateurs de services financiers, en prévention de toute tendance excessive en matière de facturation que les banques et établissements financiers peuvent administrer sur les différentes catégories de crédits qu’elles consentent à leur clientèle, la Banque d’Algérie enrichit le cadre réglementaire par une instruction fixant les modalités de détermination des taux d’intérêt excessifs aux différents catégories de crédits», lit-on dans la précédente instruction de la Banque d’Algérie. Cette autorité monétaire se rebiffe contre les mêmes pratiques et adresse une seconde mise en garde à l’adresse des banques, selon une source proche de l’institution de Mohamed Loukal. Dans cet énième avertissement, la Banque centrale rappelle aux banquiers les règles élémentaires en matière de fixation des taux d’intérêts bancaires. Avec cette nouvelle instruction qui omet volontairement de citer les banquiers ayant contrevenu à la précédente directive, la Banque centrale met les banques devant leurs responsabilités quant à l’application des règles en matière de fixation des intérêts bancaires. Concrètement, est considérée comme pratique bancaire délictuelle toute fixation d’un taux d’intérêt ne prenant pas en considération la marge tolérée au-delà de la moyenne du taux effectif connu dans les usages bancaires. La marge tolérée ne doit pas excéder 20% de la moyenne des taux pratiqués par l’ensemble de la communauté bancaire.
Sur le marché des produits bancaires, il est constaté une tendance naissante vers les taux d’intérêts excessifs, remettant en cause les notions de protection du consommateur et de sa solvabilité.
D’où l’intervention pour la seconde fois de la plus haute autorité monétaire du pays, appelant au renforcement de la relation banque-client et au respect de l’éthique et de l’intérêt de la place bancaire. 

Laissez un commentaire

Monde

Libye Cessez-le-feu à Tripoli après : de violents affrontements

Le gouvernement d’union nationale libyen

Monde -
26-02-2017
Read more »
Afrique du Sud : Renforcer le dividende de la diversité

À l’issue d’un déplacement enrichissant

Monde -
26-02-2017
Read more »
Turquie Erdogan au cinéma avant le référendum du 16 avril

Selon les agences de presse et les média

Monde -
26-02-2017
Read more »
Syrie : Le général américain Joseph Votel en mission en Syrie

Le général Joseph Votel, commandant des

Monde -
26-02-2017
Read more »
42 morts dans l’attentat contre la sécurité à Homs

Les attentats-suicide contre deux sièges

Monde -
26-02-2017
Read more »

Grand Angle

Sécurité : Menace sur l’espace euro-atlantique

La relation entre les pays occidentaux e

Grand angle -
19-02-2017
Equateur : Une présidentielle à l’issue incertaine

Quelques 12,8 millions d’Equatoriens se

Grand angle -
19-02-2017
Quatre principaux candidats pour succéder à Rafael Correa

Lenin Moreno, Guillermo Lasso, Cynthia V

Grand angle -
18-02-2017
7 JANVIER 1957 : LESPARAS AU POUVOIR A ALGER

Sur instruction de Robert Lacoste, minis

Grand angle -
07-01-2017

Der

Sahara occidental : Le pillage illégal des ressources sahraouies dénoncé

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio

Der -
26-02-2017
Lutte antiterroriste : Un terroriste abattu à Jijel

Un détachement de l’Armée nationale popu

Der -
26-02-2017
Fédération algérienne des échecs : Brahim Djelloul, nouveau patron de la FADE

Brahim Djelloul a été élu hier samedi à

Der -
26-02-2017