Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 20 avril 2017 06:00

Football / Sélection algérienne : Alcaraz, un entraîneur « rigoureux » qui « apprend vite »

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le nouvel entraîneur de la sélection algérienne de football, l’Espagnol Lucas Alcaraz s’est présenté comme étant « un coach rigoureux » qui « apprend vite » et qui « cherche constamment à produire un meilleur travail .

« Je ne me considère pas comme un entraîneur trop dur, mais je ne suis pas trop doux non plus » a commencé par rétorquer l’Espagnol à un journaliste qui lui avait demandé s’il avait « autant de poigne » que le Bosnien « Vahid Halilhodzic », avant de se présenter comme « un coach rigoureux », qui rassemble constamment de nouvelles informations susceptibles de l’aider à « produire un meilleur travail » a-t-il indiqué lors de sa première sortie médiatique au Centre technique de la FAF à Sidi-Moussa.


Alcaraz (50 ans) s’est dit
« conscient qu’un choix ne fait jamais l’unanimité, car les gens voient les choses différemment », mais il s’est engagé à faire de son mieux pour être à la hauteur de ce que « le peuple algérien attend » de lui.
« J’ai réussi à convaincre le président de la FAF de me confier cette tâche, et j’espère qu’avec le temps, je parviendrai à convaincre d’autres personnes, à travers mon travail et mes résultats » a ajouté Alcaraz.
Après une élimination sans gloire au premier tour de la dernière Coupe d’Afrique des nations (CAN-2017) au Gabon, les Algériens avaient espéré le recrutement d’un technicien de renom pour redorer le blason de leur sélection nationale, et bon nombre d’entre eux ont été surpris par le choix du président de la FAF, Kheireddine Zetchi, qui a finalement jeté son dévolu sur un technicien au CV peu fourni.
« Lorsque j’ai dirigé mon premier club de 2e division, je n’avais pas beaucoup d’expérience dans ce palier, et c’était la même chose lorsque j’ai pris mon premier club de première division, puis mon premier club étranger. Mais j’ai appris à chaque fois et je suis devenu meilleur avec le temps. Je reconnais que prendre les destinées de la sélection algérienne est, pour l’heure, le plus gros défi de ma carrière, mais comme cela a été précédemment le cas, j’espère apprendre vite, pour être à la hauteur » a promis l’Espagnol.
Alcaraz a indiqué que son principal objectif est de qualifier les Verts pour la CAN-2019 au Cameroun, où il essayera par la suite d’atteindre les demi-finales, mais il ne compte pas pour autant « renoncer » à d’autres objectifs à court terme, comme les qualifications au Mondial-2018.
« Ce sera difficile, certes, car la situation actuelle de la sélection algérienne est ce qu’elle est.
Mais une chose est sûre, nous jouerons chaque match avec l’intention de le gagner » a assuré l’Espagnol.

Laissez un commentaire