Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
lundi, 17 juillet 2017 06:00

Fédération algérienne de boxe/Retrait de confiance à Mohamed Nehassia : Un nouveau président pour la FAB le 1er août prochain

Écrit par Saïd B.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les fans du noble art algérien sont bien soulagés depuis samedi. En effet, les membres de l’assemblée générale extraordinaire (AGEx) de la Fédération algérienne de boxe (FAB) ont retiré leur confiance au président de l’instance fédérale, Abdelmadjid Nehassia, tout en convoquant un AG élective pour le 1er août prochain.

 


Le 25 mai dernier, le secrétaire général de l’instance fédérale, Taoufik Khatib, a annoncé que le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a décidé de suspendre le président de la Fédération algérienne de boxe, Mohamed
Nehassia, en réaction à « l’instabilité que connaît l’instance depuis son élection le 4 mars dernier ».
La décision du MJS est intervenue au moment où la FAB traversait une crise née du bras de fer entre Nehassia et les membres de son bureau fédéral autour de la désignation des nouveaux staffs techniques et directeur technique nationaux, sans oublier les résultats en dents de scie lors des jeux de la Solidarité islamique-2017 à Bakou (12-22 mai), où la boxe algérienne s’est contentée d’une petite médaille de bronze.
Les dix membres du bureau exécutif ont, lors d’une conférence de presse animée au complexe sportif Sveltess de Chéraga (Alger), réitéré leur retrait de confiance à Mohamed Nehassia pour « mauvaise gestion ».
« Nous sommes arrivés à une étape où une réconciliation était devenue impossible avec un président qui a transgressé la loi et ne nous reconnaît plus en tant que membres élus par l’assemblée générale. Il prenait des décisions de façon unilatérale, notamment en ce qui concerne la désignation du directeur technique et des staffs des différentes sélections, sans oublier son acharnement contre l’entraîneur Brahim Bedjaoui qui a pourtant tant donné à la boxe algérienne », a alors précisé e SG de la FAB.

Nehassia au tapis
Le ministère de la Jeunesse et des Sports a suspendu Abdelmaldjid Nehassia pour dysfonctionnement grave dans la gestion de la FAB, conformément aux articles 181 et 217 du décret exécutif 14-330 régissant le fonctionnement des fédérations sportives. Par la suite, soit le 24 Juin dernier, le ministre de la jeunesse et des sports El Hadi Ould Ali a expliqué la fin de fonction du président de la Fédération algérienne de boxe (FAB), Mohamed Nehassia, après plusieurs irrégularités enregistrées dans le fonctionnement de l’instance fédérale depuis son élection en mars 2017.
« Le président de la FAB a été élu avec une voix d’avance sur son concurrent, c’est un point important. Selon les membres de l’AG et du bureau exécutif Nehassia a géré la Fédération de façon individuelle sans prendre en considération l’avis des membres du bureau exécutif.
Les décisions prises lors des réunions n’ont jamais été appliquées en contradiction avec les textes de lois », a également fait savoir M. Ould Ali. De plus, le ministre a exprimé tout son étonnement de constater que le président suspendu a refusé de remettre les griffes de la Fédération ! Encore faut-il préciser que depuis, trois mois, le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, a reçu « à plusieurs reprises le président de la FAB pour trouver une solution au dysfonctionnement de l’instance fédérale, mais les choses ont pris une autre tournure ». Et voilà donc que les membres de l’assemblée générale extraordinaire (AGEx) de la Fédération algérienne de boxe (FAB), réunis samedi dernier au Centre de Ghermoul d’Alger, ont retiré leur confiance au président de l’instance fédérale, Abdelmadjid Nehassia. Lors de cette assemblée générale houleuse qui a duré plus de trois heures, 34 membres sur les 53 composant l’assemblée générale de la FAB ont approuvé, à main levée, le retrait de confiance à Abdelmadjid Nehassia, alors que sept membres ont voté contre.

Retrait de confiance largement approuvé
Quarante-huit membres (48) dont 29 ligues, neuf clubs et dix membres du bureau fédéral ont été présents aux travaux de l’AGEx, dirigés par le directeur des Sports au ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), Abelmadjid Djebab, en l’absence de Nehassia.
D’autre part, les membres de l’assemblée extraordinaire se sont mis d’accord pour l’organisation d’une assemblée générale élective (AGE) le 1er août prochain, alors que l’ouverture de la période de dépôt des dossiers de candidature devrait débuter hier dimanche et s’étalera jusqu’à jeudi prochain à 14h00. Pour bien préparer cette AG-élective, des commissions de candidature et de recours ont été installées. Ainsi, la commission de candidature est composée de Yacine Rechache, Saïd Bendidani et Abdelhak Belmili, alors que les trois membres de la commission de recours sont : Bachir Haigoun, Rabah Kemmouche et Sofiane Debou. D’autre part et pour ne pas ternir l’image de notre noble art à l’échelle extérieure, le directeur des Sports au MJS, M. Abdelmadjid Djebab, a soumis une proposition aux membres de l’AGEx consistant à accorder la qualité de membre d’honneur au président sortant, Nabil Sadi, pour qu’il puisse continuer sa mission au sein du Comité exécutif de l’Association internationale de boxe (AIBA). Cette proposition a été «logiquement » et surtout largement, approuvée par les membres de l’AGEx.n

Dernière modification le dimanche, 16 juillet 2017 22:44

Laissez un commentaire