Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 12 août 2017 06:00

En piste aujourd’hui pour le relais 4x100M : Bolt ou l’ultime occasion pour terminer sa carrière en apothéose

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La défaite devant l’Américain Justin Gatlin, dans ces Mondiaux d’athlétisme de Londres, est restée en travers de la gorge du célébrissime Jamaïcain, Usain Bolt qui l’a d’ailleurs privé d’une sortie exceptionnelle par la grande porte d’une carrière aussi riche, spectaculaire qu’historique.

Aujourd’hui, c’est l’ultime occasion pour le même Usain Bolt pour terminer sa carrière en apothéose.


C’est sur le relais 4x100 m que les fans du Jamaïcain peuvent revoir, aujourd’hui, pur la dernière fois en compétition mondiale leur idole et admirer la légende du sprint. Car à l’issue de cette course, Usain Bolt tirera sa révérence des pistes.
Le stade olympique de Londres va revivre un autre moment d’histoire avec l’ultime course du plus grand sprinteur de tous les temps avant sa retraite.
Après avoir quitté la scène sur le plan individuel sur une 3e place frustrante en finale du 100 m, remportée, il y a tout juste huit jours par le vétéran américain Justin Gatlin (35 ans), le monument de l’athlétisme (30 ans) va tenter cette fois de soigner sa sortie et de réussir ses adieux en portant à 12 son record de titres glanés en Championnats du monde. Lors de cet historique 100m, l’Américain Justin Gatlin a été copieusement sifflé à Londres, lui qui avait été suspendu quatre ans pour dopage entre 2006 et 2010.
Or, c’est la règle et Gatlin a purgé sa peine avant de revenir courir. L’athlète est revenu et a fait bel et bien fait « taire ce public de Londres » qui l’a hué tout en marquant de son côté l’histoire de ce 100m en battant le favori numéro 1 de l’épreuve Usain Bolt !
Or, ne faut surtout pas oublier que Bolt a lui un palmarès tout à fait exceptionnel. C’était sa dernière course, certes, mais il avait subi pas mal de blessures en revenant difficilement. Cet effort de retour aux cimes est à saluer de la part de celui qui a marqué de son empreinte le sprint mondial.
La preuve c’est que Gatlin ne restera pas dans les annales, contrairement à Bolt.
Et justement, aujourd’hui, c’est une opportunité pour bien faire ses adieux.
Le recordman du monde du 100 m (9 sec 58) et du 200 m (19 sec 19) a cruellement pu mesurer le poids des ans. Il a payé une saison qui avait plus des allures de tournée d’adieux que de vraie préparation pour un grand évènement: avec seulement 3 courses au compteur et un seul passage sous les 10 secondes avant son arrivée dans la capitale britannique, Bolt avait fait le minimum.
Il lui reste une opportunité pour partir sur une belle impression et perpétuer son mythe. En cas d’échec, la fin serait un peu gâchée pour l’octuple médaillé d’or aux JO. Encore faut-il bien préciser que la tâche qui attend Bolt et ses compagnons jamaïcains ne sera pourtant pas des plus simples. Les Américains, emmenés par Gatlin et son jeune et ambitieux dauphin Christian Coleman (21 ans), meilleur performeur mondial de 2017 (9 sec 82), seront compliqués à aller chercher. De retour au sommet du sprint, les Etats-Unis seront particulièrement motivés pour mettre un terme à la domination sans partage de la Jamaïque sur le relais 4x100 m depuis les Mondiaux-2009 et refermer ainsi pour de bon l’ère Bolt.
Et rien que pour cet « enjeu », cette course est à ne point rater pour les forces en présence ; pour l’athlétisme et surtout pour l’histoire…

Laissez un commentaire