Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 14 septembre 2017 06:00

Le CR Belouizdad solide leader de la Ligue 1 de football Mobilis : Un Chabab «forte tête» Spécial

Écrit par Mohamed Touileb
Évaluer cet élément
(0 Votes)

S’il y a bien une équipe en forme en ce début de saison, c’est bien le CR Belouizdad. En trois sorties dans la Ligue 1 Mobilis, le Chabab est toujours parvenu à s’imposer, dont la dernière face au MC Alger (2/0) mardi lors du derby algérois.

Un début de saison parfait pour les détenteurs de la Coupe d’Algérie qui ont su préserver la dynamique de la saison dernière. Et ce, malgré le départ de l’entraîneur marocain Badou Zaki en fin de saison. Ivica Todorov, son remplaçant, a su comment garder les troupes mobilisées malgré un contexte de début de saison délicat sur le plan  financier.

Un match solide face au Mouloudia, éternel rival pour donner plus de consistance à un début d’exercice prometteur. Le travail que Badou Zaki avait réalisé avec les Belcourtois était remarquable. Il a su donner une assise solide aux Rouge et Blanc qui continuent à cueillir les fruits de la mentalité de la gagne qu’il leur avait inculquée l’an dernier. Le nouveau chef de la barre technique, Ivica Todorov, avait donc pris le relais et un groupe soudé. Le jeu en bloc de la formation belouizdadie en est la parfaite illustration. Chaque joueur se bat pour son coéquipier sur le terrain. C’est l’intérêt général qui prime. Surtout celui de l’équipe. Pour preuve, même s’ils ont été impayés depuis 4 mois, les camarades de Mohamed Amine Hamia ont décidé, comme un seul homme, de rester concentrés sur leur sujet qu’est le football laissant l’aspect financier provisoirement de côté. La victoire en ouverture face à l’USM Bel-Abbès, quatrième de l’exercice écoulé, leur a ouvert l’appétit et évité que le sigle de la banlieue d’Alger ne sombre dans la crise.
Le driver sait que ses poulains ont consenti d’énormes efforts pour faire abstraction à tous ces aléas qui auraient pu plomber le début de saison de l’équipe. «Je félicite mes joueurs pour leur match d’hommes qu’ils ont réussi. Malgré la domination des Mouloudéens, surtout en deuxième mi-temps, où ils ont monopolisé le ballon en gagnant la bataille du milieu, on a joué en bloc, tout en se basant sur nos points forts, en jouant en contres, ce qui nous a permis d’ailleurs d’ajouter ce deuxième but en fin de match. Maintenant la balle est dans le camp des dirigeants qui doivent régler les problèmes des joueurs qui ont été à la hauteur depuis l’entame de la saison. C’est une victoire qui confirme le bon état d’esprit du groupe qui vit bien, malgré les problèmes», a espéré Todorov


Todorov en parfait relayeur
Le Franco-Bosnien fait du bon boulot avec l’héritage que lui a laissé son prédécesseur. Mardi après-midi, on a pu ressentir sa touche face au Doyen. Les gars de Laâquiba étaient plus disciplinés face à un onze du  Doyen  qui n’a pas présenté un schéma de jeu cohérent. La copie technique était propre. Le score au tableau d’affichage aussi. Les filets du gardien Fawzi Chaouchi ont tremblé par deux fois. C’est l’attaquant Hamia (45’+2 s.p) et Aribi (90’+2) qui les ont secoués dans les temps morts de la première et de la seconde période. Ce qui révèle que les coéquipiers de Naâmani étaient dans le match tout au long des 90 minutés Après ce deuxième derby gagné, le team septuple vainqueur de Dame Coupe peut commencer à envisager un bon parcours dans le challenge national.
À condition que la direction et le président Mohamed Bouhafs remédient aux problèmes en se montrant réceptifs aux doléances d’un groupe ayant su rester professionnel et qui attend que le « board » lui renvoie l’ascenseur. Surtout qu’Arabi & cie sont au sommet de la hiérarchie.

Dernière modification le jeudi, 14 septembre 2017 01:47

Laissez un commentaire