Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 06 janvier 2018 06:00

Zetchi et Madjer déclinent l’invitation de la CAF : Quiproquo à la FAF et enjeu d’image africaine

Écrit par Saïd B.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

Au moment où l’Egypte a été gâtée lors de la cérémonie de remise des prix du football africain puisque les Pharaons ont été élus sélection nationale africaine de l’année, et leur sélectionneur argentin Hector Cuper meilleur entraîneur, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi et le sélectionneur des Verts, Rabah Madjer, ont décliné l’invitation de la CAF.


Pour bon nombre d’observateurs, cette absence risque de rendre moins faciles les relations entre les instances du football national et la CAF d’Ahmad Ahmad. Elle se passe au moment où la candidature tardive à la confédération africaine de football (CAF) du membre du Bureau fédéral de la FAF, Bachir Ould-Zmirli, fait couler beaucoup d’encre.
Au départ on s’attendait en effet à voir le président de la FAF, Kheireddine Zetchi déposer sa candidature au Comité exécutif de la CAF, puisque la quasi-totalité des candidats à ce poste sont des présidents de fédération. Mais on rapporte que les deux vice-présidents de la FAF, Bachir Ould Zmirli et Rebbouh Haddad se sont opposés à M. Zetchi lui reprochant de vouloir accaparer tous les postes à l’échelle nationale et continentale. Le patron de la FAF s’est alors retiré avant que le bureau fédéral ne choisisse Bachir Ould Zmirli. Mais, la FAF a attendu le dernier jour pour transmettre le dossier de candidature de son candidat  (M. Ould Zmirli) aux instances panafricaines de football. Le dossier de l’intéressé a été transmis par courrier express et il semble qu’il soit parvenu au siège de la CAF en retard, dit-on. Ce qui expliquerait les propos de colère de M. Ould Zmirli quand il parle d’ « incompétence » de la FAF. A la FAF, on affirme avoir reçu de la part de DHL le document attestant de l’envoi du dossier à temps.
L’Egyptien Hani Abou Rida, membre du comité exécutif et très au fait des arcanes de la CAF annonce pour sa part qu’il y a bel et bien absence de la candidature algérienne pour les prochaines élections au sein du comité de la confédération africaine.
Mais, un responsable de l’instance africaine a annoncé que la réception ou pas des candidatures est interdite de publication. Il faudra attendre le 10 janvier pour connaître quels sont les candidats retenus pour les élections. Les élections des nouveaux membres du comité exécutif de la Caf, pour rappel, sont prévues le 2 février prochain en marge de la réunion du bureau exécutif de l’instance africaine au Maroc. Quelle que soit l’issue de cette affaire, elle ne donne pas une image rassurante de la gestion du football et du sport dans notre pays. 

Laissez un commentaire