Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
lundi, 08 janvier 2018 06:00

Ligue 1 Mobilis / Après une seule journée de la phase retour décisive : Trois coachs démissionnent, à qui le tour ?

Écrit par Saïd B.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La première journée de la phase retour de la Ligue 1 Mobilis a surtout été caractérisée par la démission de pas moins de trois entraîneurs. Ce qui n’est pas de bon augure pour le football national déjà très mal en point. Les trois coachs qui ont démissionné sont d’abord le Tunisien Hamadi Dhaou (USM El Harrach), Azzedine Aït Djoudi (JS Kabylie) et le dernier, le coach de l’USM Blida, Sebaâ.


La particularité de ces trois dernières démissions est le fait que ce n’est plus sous la pression de leurs présidents respectifs que les trois techniciens ont démissionné, mais à cause des mauvais résultats de leurs joueurs sur le terrain.
Ayant succédé à Younes Ifticène, le coach tunisien Edou n’a pas réussi à motiver ses joueurs pour des résultats positifs à même de permettre à l’équipe de quitter la zone rouge, et ce, surtout à cause, en premier lieu, des promesses non tenues par le président Bensemra à propos des problèmes financiers que vivent les joueurs. Remplacé par un directoire dirigé par l’ex-président Mohamed Laïb, Edou a eu la confiance de la nouvelle équipe, mais dès le nul enregistré sur la pelouse du stade du 1er-Novembre face à l’Entente de Sétif (0-0), le coach tunisien a décidé de jeter l’éponge et de repartir chez lui en Tunisie.
« C’est une décision mûrement réfléchie et je l’ai prise pour des raisons, à la fois personnelles et professionnelles. Mais par respect au football, je préfère éviter d’en dire plus », a expliqué l’ancien driver du Club Sportif Sfaxien, juste après le nul contre l’ESS, qui laisse sa désormais ex-formation à l’avant-dernière place du classement général, avec un modeste capital de 13 points en 16 matchs de championnat. Ainsi, en dépit du fait qu’il a eu le mérite de récolter douze points pendant les dix matchs qu’il a dirigés durant les trois derniers mois, Dhaou a été contraint de rendre le tablier. Et malgré l’insistance des joueurs pour qu’il poursuive sa mission à la barre technique, il a refusé. Le président Mohamed Laib a déclaré à l’APS au lendemain de cette démission : « Je ne peux pas retenir un entraîneur contre son gré. Il a annoncé sa démission vendredi mais aujourd’hui, nous n’avons rien reçu de sa part. Dans le cas où son départ sera notifié, nous allons prendre nos dispositions pour trouver son successeur. »
Par la suite, c’est le coach de la JS Kabylie, Azzedine Aït Djoudi qui quitte la barre technique de l’équipe kabyle après la dernière défaite de l’équipe à Béchar face à la JS Saoura (2-0). Membre du nouveau directoire, en compagnie de Madjène et Zouaoui, mais également directeur sportif de l’équipe, Aït Djoudi a pris la décision de ne plus coacher les Jaune et Vert. Ayant remplacé Jean-Yves Chay, Aït Djoudi n’a pu récolter que 5 points sur 21 possibles depuis sa prise de fonction comme entraîneur. Après 16 journées disputées, la formation de la ville des Genêts occupe la peu reluisante 13e position avec seulement 17 points dans son escarcelle. Et voilà que les responsables de l’équipe cherchent son successeur en annonçant deux noms : Ali Fergani (actuellement en France et ne rentrera en Algérie que le 15 du mois en cours) et le Français Alain Michel, qui se déclare prêt à driver le club kabyle. Enfin, le coach de l’USM Blida n’a pas hésité à démissionner de son poste de coach des Vert et Blanc suite à la défaite contre le MC Oran à domicile (2-0). « Franchement, avec une administration absente et surtout incapable de verser une prime de match ou de faire signer un contrat à mon adjoint (Belkacem Ferjioui), je ne peux plus continuer à driver l’équipe », s’est-il exclamé en fin de match.
«Je n’ai aucune responsabilité pour ce qui se passe au club. Des supporters m’ont insulté et c’est alors que j’ai décidé de me retirer définitivement de la barre technique », a conclu le désormais ex-coach de l’USMB.


Sept clubs seulement n’ont pas changé de coach
Juste avant la fin de la phase aller, le technicien étranger le Franco-Serbe Ivica Todorov a résilié son contrat avec la direction du club, après une phase aller décevante durant laquelle le CRB n’a gagné que trois matchs et n’a plus goûté à la victoire depuis la troisième journée. Et c’est donc le Marocain Rachdi Taoussi qui lui a succédé à la barre technique.
Par la suite, c’était au tour de l’entraîneur de l’ES Sétif, Kheireddine Madoui, qui a décidé de rejoindre l’ES Sahel (Tunisie) à l’issue de la dernière journée de la phase aller du championnat. Si plusieurs clubs ont changé plusieurs coachs depuis le début de la saison en cours, et si le record est détenu par le DRB Tadjenanet, qui en est à son cinquième coach depuis l’entame de la saison, puisqu’après Ighil, Mehdaoui, Bracci, Mouassa, le Difaâ s’en est remis à Omar Belatoui pour tenter de remonter la pente, ils ne sont donc plus que huit clubs à n’avoir pas changé de coach depuis le début de la saison. Il s’agit du CS Constantine avec Abdelkader Amrani, la JS Saoura avec Foued Bouali, l’O. Médéa avec Slimani, Chérif El Ouazzani avec l’USM Bel Abbès, le Tunisien Moez Bouakkaz au MC Oran, le Paradou AC avec le staff espagnol dirigé par José Maria Noguès, et enfin le MC Alger avec le Français Bernard Casoni. D’autre part, avec la démission du technicien tunisien, Hamadi Dhaou de son poste à l’USMH, il ne reste plus que trois coachs étrangers qui sont toujours en poste en Algérie, alors qu’ils étaient 6 au début de la saison. Il s’agit du Français Bernard Casoni (MC Alger), l’Espagnol Josep Maria Noguès (Paradou AC), et l‘autre technicien tunisien Moez Bouakkaz (MC Oran).
A voir ces trois démissions de techniciens juste après la première journée de la phase retour décisive et loin de la pression de la fin de la saison avec tous ses enjeux, cette valse des entraîneurs n’est certainement pas prête à connaître la fin de l’hémorragie de ce poste tellement lié aux résultats techniques… 

Laissez un commentaire