Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 12 août 2017 06:00

Sahara occidental : Université d’été des cadres du Front Polisario

Écrit par Meriem Kaci
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le coup d’envoi officiel de la 8e édition de l’université d’été des cadres du Front Polisario et de la République arabe sahraouie démocrate (RASD) a été donné, avant-hier jeudi, à l’université Mohamed-Bougara de Boumerdès. L’évènement organisé conjointement par le Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CnasPS) et l’ambassade de la Rasd, s’est tenue cette année sous le slogan « persévérance et fidélité au serment fait aux martyrs ».

il se poursuivra jusqu’au 23 du mois courant. Outre des chercheurs universitaires et autres représentants d’organismes et du mouvement associatif algériens, cette édition a également vu la participation d’un nombre d’ambassadeurs étrangers en Algérie, de personnalités nationales et présidents de parti et du président du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui. L’ouverture a été officiée par le Premier ministre du Sahara occidental, Abdelkader Taleb Omar qui, à l’occasion, a plaidé pour une «meilleure promotion de la conscience» des sociétés et organisations à travers des débats touchant les questions actuelles au double plan interne et externe. « Après 44 ans de combat continu pour son indépendance, le peuple sahraoui a fait preuve d’une solidité et d’une cohésion à toutes épreuve, en dépit des complots ourdis par ses ennemis», a dit M. Taleb Omar, soulignant «l’engagement, plus que jamais, du peuple sahraoui avec son représentant légitime pour ses constances sacrées», a-t-il ajouté. De son côté, le président du Cnasps, Saïd Layachi, a souligné que «cette université est une tribune d’information, de concertation et d’échanges d’expériences sur des thèmes divers en relation avec le combat du peuple sahraoui». Ce dernier précise que le conflit qui a lieu dans le Sahara Occidental «n’est pas entre l’Algérie et le Maroc, mais bien entre un mouvement de libération, représenté par le Front Polisario, et la Force d’occupation marocaine». Toutefois, M. Layachi souligne que «le peuple algérien ne cautionnera jamais la politique répressive du régime marocain à l’égard du peuple sahraoui ». Au moins 500 participants, entre cadres sahraouis (Rasd) et représentants du Front Polisario, ont pris part à la cérémonie d’ouverture.

Laissez un commentaire