Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 10 janvier 2018 06:00

Agression israélienne contre la Syrie : L’armée syrienne riposte en touchant un avion

Écrit par Rabah Serradj
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’armée israélienne a mené lundi plusieurs bombardements aériens et des tirs de missiles contre la Syrie, entraînant notamment des dégâts matériels près d’une position militaire. Une agression caractérisée qui ne sera bien évidement pas condamnée par la «communauté internationale».

L’armée syrienne a répliqué en touchant un avion israélien. Les bombardements israéliens se sont produits à trois reprises dans la nuit dans une attitude de terrorisme d’Etat. Depuis le début en 2011 de la guerre en Syrie, Israël a mené plusieurs agressions en Syrie contre des positions difficiles à définir sauf que ça intervient toujours lorsque les groupes terroristes en Syrie sont en difficulté. L’aviation israélienne a tiré «plusieurs roquettes» en direction de la région de Qoutayfé, au nord-est de Damas et l’armée syrienne a riposté on touchant un des avions, selon le communiqué de l’armée syrienne. Les agressions israéliennes contre la Syrie usant de l’aviation ne sont plus faciles comme avant. L’armée syrienne dotée de systèmes de défense aériens de plus en plus sophistiqués n’hésite plus à répliquer. Israël occupe depuis 1967 le plateau du Golan et se permet d’agresser ses voisins sans se voire réprimander par la «légalité internationale». Ni même susciter une réunion du conseil de sécurité de l’Onu. L’Etat hébreu a tiré deux missiles sol-sol depuis le Golan occupé, mais l’armée syrienne les a interceptés. L’aviation israélienne a également tiré «quatre roquettes» contre la Syrie. Une a été détruite par la défense anti-aérienne syrienne, mais «le reste est tombé près d’une position militaire, causant des pertes matérielles», selon le communiqué de l’armée syrienne. Des avions israéliens avaient visé début décembre des cibles près de Damas, dans une région qui comprend un centre de recherche scientifique et des dépôts d’armes. Les Israéliens feignant la neutralité dans la guerre en Syrie jouent en fait un rôle notable en soutenant les groupes extrémistes sur le terrain syrien. Plusieurs rapports ont fait notamment état de terroristes du groupe Al-Nosra soignés dans les hôpitaux israéliens. Ces attaques d’une extrême gravité peuvent pousser la région vers une déflagration généralisée. Le secrétaire général du Hezbollah libanais Hassan Nasrallah a récemment affirmé que Netanyahu et Trump risquent d’entraîner la région dans la guerre. Le mouvement de résistance Hezbollah reste la seule entité militaire à inquiéter sérieusement l’Etat hébreu qui semble prendre au sérieux les paroles de Nasrallah. Ce dernier a récemment lors d’une interview donné à la télévision libanaise Al-Mayadeen annoncé que son mouvement surprendra Israël avec ses missiles en cas de guerre. Nasrallah avait notamment rappelé les inquiétudes des Israéliens pour protéger les stocks d’ammoniac et les sites stratégiques nucléaires particulièrement à portée des missiles du Hezbollah depuis le Liban

Laissez un commentaire