Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 13 février 2018 06:00

Russie : Enquête sur la cause du crash d’un Antonov qui a fait 71 morts

Écrit par Salim Bennour
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les enquêteurs russes cherchent à déterminer la cause du du crash, près de Moscou, d’un avion de ligne qui a coûté la vie à ses 71 occupants, examinant toutes les hypothèses -conditions climatiques, facteur humain ou problème technique-, mais sans mentionner la piste terroriste.

Si les recherches des corps et des débris, dispersés sur une zone très « étendue, étaient rendues compliquées par la neige, un responsable régional du ministère des Situations d’urgence cité par les agences de presse russes, Sergueï Polietykhine, a indiqué qu’ «une boîte noire a été trouvée sur le site du crash.» « Plus de 400 personnes et environ 70 véhicules de secours sont sur le lieu du crash », avait indiqué, dimanche soir, le ministère des Situation d’urgence, ajoutant que les recherches allaient se poursuivre toute la nuit grâce à de «puissants projecteurs.» L’état des restes des corps est tel qu’il «faudra une expertise génétique» pour procéder à l’identification des victimes, a indiqué le ministre russe des Transports, Maxime Sokolov, précisant qu’une telle procédure pourrait « prendre deux à trois mois». L’avion de ligne russe, un biréacteur Antonov An-148 de la compagnie Saratov Airlines, s’est écrasé près de Moscou dimanche peu après avoir décollé de l’aéroport de Domodedovo. L’appareil a disparu des écrans radar à 14H28 locales (11H28 GMT), quatre minutes après son décollage en direction d’Orsk, une ville de l’Oural. Il s’est écrasé dans le district de Ramenski, à quelque 70 km au sud-est de Moscou, près « du village de Stepanovskoïe. « 65 passagers et six membres d’équipage se trouvaient à bord de l’appareil, tous sont morts », a annoncé dans un communiqué l’antenne du parquet spécialisée dans les transports. « Toutes les versions possibles de la catastrophe sont étudiées, notamment les conditions climatiques, le facteur humain ou l’état technique de l’avion », « a-t-elle assuré. Le président Vladimir Poutine a présenté ses condoléances aux proches des victimes et a annulé un déplacement prévu hier lundi à Sotchi (sud) où il devait recevoir le « président palestinien Mahmoud Abbas, a indiqué le porte-parole du Kremlin, «Dmitri Peskov, cité par les agences russes. Cet entretien a eu lieu à Moscou.

Laissez un commentaire