Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 04 avril 2017 06:00

Pétrole : Les cours ouvrent en légère hausse

Écrit par Yanis Kouçayla
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse, hier, lundi à New York, sans trouver de direction face à de multiples éléments contrastés sur les perspectives d’une réduction de l’offre mondiale. Vers 13H05 GMT, le prix du baril de « light sweet crude », référence américaine du brut, gagnait 16 cents à 50,76 dollars sur le contrat pour livraison en mai au New York Mercantile Exchange (Nymex).

Sur le marché européen, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin, valait 53,46 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 7 cents par rapport à la clôture de vendredi. « Le marché est en train de fluctuer », a résumé un expert. Parmi les éléments favorables, il a évoqué le fait que « les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) disent toujours respecter leurs baisses de production ». De façon moins engageante, « on voit revenir sur le marché du pétrole libyen, dont la production avait été interrompue la semaine dernière », a expliqué la même source. Les problèmes en Libye, qui est membre de l’Opep, et en proie à une guerre civile, ont contribué à nettement relancer le marché la semaine précédente mais, malgré ce rebond, il revient d’un mauvais mois de mars et reste sous son niveau du début 2017. Parallèlement, les stocks mondiaux de pétrole commencent à décliner, ce qui représente un signe sur le rééquilibrage en cours du marché grâce à l’efficacité des baisses de production opérées cette année, selon les propos tenus dimanche, depuis Bagdad, par Mohammed Barkindo, le secrétaire général de l’Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep). Des propos qu’a confirmés une note d’analyse de la Banque américaine Morgan Stanley qui vient d’annoncer un recul des stocks mondiaux de pétrole de 72 millions de barils depuis le début de l’année, sachant que le surplus global était estimé à 285 millions de barils. M. Barkindo n’a pas caché son optimisme quant au fait que le marché soit déjà en train de se rééquilibrer, un optimisme qui s’explique aussi par la remontée, ce week-end, du prix du pétrole sous l’effet de l’annonce du gouvernement américain de l’importante augmentation de la consommation du pétrole et des carburants aux Etats-Unis. Le prix du baril a également augmenté en raison de la forte probabilité d’une reconduction de l’accord de baisse de production de l’Opep et de ses partenaires après sa date limite fixée au mois de juin prochain. Six membres de l’Opep et Oman, l’un des douze partenaires de l’organisation, ont annoncé leur appui à une prolongation de l’accord au-delà du mois de juin prochain. n

Dernière modification le mardi, 04 avril 2017 00:11

Laissez un commentaire