Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 25 novembre 2017 06:00

L’euro grimpe face au dollar, aidé par un indicateur allemand

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’euro grimpait face au dollar vendredi, profitant d’un bon indicateur en provenance d’Allemagne où les investisseurs espèrent par ailleurs qu’un accord politique va bientôt être trouvé, tandis que le billet vert restait affaibli. L’euro valait 1,1868 dollar - après être monté vers 09h05 GMT à 1,1875 dollar, son niveau le plus élevé depuis mi-octobre - contre 1,1851 dollar jeudi vers 22H00 GMT.

La monnaie unique européenne montait face à la devise japonaise, à 132,24 yens pour un euro contre 131,80 yens jeudi soir. Le billet vert aussi gagnait du terrain face à la monnaie nipponne, à 111,43 yens pour un dollar contre 111,22 yens. Jeudi, le dollar était tombé à son niveau le plus faible en un peu plus de deux mois, à 111,07 yens. Après avoir souffert en début de semaine de l’échec de négociations visant à former un gouvernement de coalition en Allemagne près de deux mois après les élections, l’euro se reprenait nettement vendredi, aidé par des espoirs de voir une solution rapide à la crise. La direction du parti social-démocrate allemand s’est dit vendredi désormais ouverte à la discussion pour tenter de sortir le pays de la crise politique actuelle, abandonnant du coup son opposition à toute idée d’alliance avec Angela Merkel. Ainsi, «les courtiers sont désormais focalisés sur la capacité ou non d’Angela Merkel à former vendredi un gouvernement de coalition avec le principal parti d’opposition», a observé un analyste.

La chancelière a déjà échoué une fois à former un gouvernement de coalition «mais les opérateurs de marché sont optimistes, ils pensent que cela va être différent cette fois-ci et que l’Allemagne va éviter de nouvelles élections», a-t -il poursuivi.
Et l’élan haussier de l’euro était renforcé vendredi par la publication d’un nouveau sommet historique en novembre pour le baromètre Ifor du moral des entrepreneurs allemands, à 117,5 points. De plus, «l’euro tire parti d’un dollar discret pour gagner du terrain», a observé un autre analyste. En effet, le dollar se trouvait sous pression en cette fin de semaine et depuis la publication mercredi du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed). Le ton de ces minutes a été jugé prudent par les cambistes car certains membres du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) jugent préférable d’attendre que le taux d’inflation soit «clairement» sur la voie des 2% avant de relever de nouveau les taux. Pour les investisseurs, une hausse en décembre, la troisième cette année, est une quasi-certitude et elle est donc déjà intégrée dans les cours, mais le rythme des hausses attendues l’année prochaine est incertains en raison principalement de la faiblesse persistante de l’inflation. Dans l’ensemble, les observateurs s’attendent à ce que les volumes d’échanges restent faibles vendredi car de nombreux cambistes devraient de nouveau rester absents au lendemain d’un jour férié aux Etats-Unis pour la célébration de Thanksgiving.
Vers 10h00 GMT, la livre britannique se stabilisait face à la monnaie unique européenne, à 89,05 pence pour un euro, et montait un peu face au billet vert, à 1,3327 dollar pour une livre. La devise suisse baissait face à l’euro, à 1,1646 franc suisse pour un euro, et se stabilisait face à la devise américaine, à 0,9813 franc pour un dollar. La devise chinoise reculait face au billet vert, à 6,6033 yuans pour un dollar contre 6,5835 yuans pour un dollar jeudi à 15h25 GMT, quand elle avait atteint son niveau le plus élevé en fin d’échanges depuis six semaines. 

Laissez un commentaire