Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
lundi, 17 juillet 2017 06:00

Chlef / Ils ont observé un sit-in devant le siège de la wilaya : Les souscripteurs d’AADL 1 et 2 ne décolèrent pas

Écrit par ZAKARYA MAHFOUD
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La canicule qui sévit ces derniers jours dans la wilaya de Chlef n’a pas empêché les souscripteurs d’AADL 1 et 2 de répondre présent au mouvement de protestation auquel a appelé la coordination des souscripteurs. En effet, les candidats à cette formule de logement se sont rassemblés devant le siège de la wilaya, samedi dernier, pour exprimer leur profond mécontentement.

Ils sont excédés par la lenteur affichée par les responsables dans le choix des sites alors que 8 200 futurs acquéreurs ont déjà payé la première tranche. Ils étaient près de 200 souscripteurs à avoir observé un sit-in durant toute la matinée devant le siège de la wilaya de Chlef avant d’être reçus par le médiateur du wali. Ce dernier a rassuré les souscripteurs impatients que leurs revendications seront transmises au nouveau wali une fois installé dans ses fonctions. Plus grave encore, les protestataires affirment ne pas comprendre pourquoi 1 800 logements ont été transférés sur Alger. D’après leur porte-parole, «l’argument de l’absence de foncier ne devrait pas se poser car on n’est pas obligé de loger au centre-ville. Les assiettes foncières ne manquent pas à la périphérie de la ville. Pourquoi donc l’agence locale de l’AADL nous propose la commune de Oued Sly, à 20 km du chef-lieu, dans une région enclavée, alors que nous sommes tous fonctionnaires dans la daïra de Chlef ». Notre frustration est d’autant plus grande, enchaînera un souscripteur mécontent, que les souscripteurs dans d’autres wilayas vont occuper leur logement dans quelques jours. Il faut savoir que lors d’une récente visite sur le site d’El-Hassania, dans la commune de Chlef, l’ex-wali de Chlef Fawzi Belhassine a souligné l’importance pour les entreprises en charge du programme AADL « d’achever rapidement les constructions des logements afin que les bénéficiaires puissent prendre possession de leurs biens dans des délais raisonnables ». Selon Mohamed Benyoucef, directeur de l’agence locale AADL de Chlef, 501 logements AADL seront attribués à leurs bénéficiaires au courant du mois de juillet prochain. Il s’agit des souscripteurs AADL 1. Dans la commune de Chlef, 372 logements seront ainsi attribués et 129 autres dans la commune de Boukadir. A la mi-juin, aucun logement de cette formule n’a été distribué aux souscripteurs d’AADL 1. Quant aux souscripteurs AADL 2, les travaux de leurs logements ont été lancés et connaissent un taux d’avancement appréciable, notamment à Hay Hassania à Chlef. Il convient de souligner que les retards dans le lancement des programmes de logements d’AADL dans plusieurs sites s’éternisent à Chlef, virant parfois au cauchemar pour des milliers de souscripteurs

désabusés. Parmi ces programmes, on cite celui des 2 000 logements au site d’El Hassania, à hauteur de la ville de Chlef. Un programme inscrit en 2011 et qui connaît un taux d’avancement très faible. Les souscripteurs à cette formule AADL1 et 2 sont inquiets et désemparés. Les travaux s’éternisent et les bénéficiaires n’osent pas avancer une date ou faire des prévisions tellement ils sont pessimistes. Les protestataires comptent revenir à la charge le samedi 29 juillet pour faire pression sur les responsables locaux, en l’occurrence le  directeur de l’AADL ainsi que sur les promoteurs en charge de ces chantiers afin d’augmenter les moyens humains et matériels et livrer les logements dans les meilleurs délais. Selon leur porte-parole, le prochain sit-in connaîtra la présence d’au moins 500 souscripteurs d’autant plus que la date coïncide avec la période des congés annuels. 

Laissez un commentaire