Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 13 août 2017 06:00

Ouargla : Journées de canicule et climat d’ennui

Écrit par Chahinez Ghellab
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Pour ceux qui ne peuvent pas se rendre au nord du pays ou à l’étranger, pour ceux qui n’ont tout simplement pas les moyens de se déplacer en dehors de leurs wilayas, les vacances à Ouargla durant l’été se résument à quelques mots : l’ennui ou la recherche d’air frais à la tombée du jour dans un quelconque espace vert s’il existe ou, pour les bienheureux qui ont une automobile, aller à la sortie de la ville tutoyer le désert tout proche.

 


Dans la journée, sous des températures caniculaires dépassant les 45°C, les familles restent prisonnières de leurs foyers climatisés en espérant qu’il n’y ait pas de panne d’énergie. Au soir, certaines optent pour des balades nocturnes en déambulant sur la RN49, une route qui traverse de part en part le centre-ville et fait office de grand boulevard. D’autres se rendent aux dunes de sables de Sidi Khouiled et Hassi Benabdallah et y restent jusqu’à une heure très tardive de la nuit. Les automobilistes de passage, ceux qui sont étrangers à la région, sont surpris du nombre de véhicules stationnés aux abords de la route saharienne. La fréquentation est telle qu’il est difficile d’y trouver une place où stationner. La ruée vers le sable s’explique par la beauté du lieu au couchant. Mais elle a des raisons moins poétiques : une absence flagrante d’aires de jeux et de détente pour les personnes et les familles. ‘’Wahaland’’, un grand parc d’attractions ouvert en juillet 2008, a été fermé peu de temps après son inauguration, alors que c’était un moyen de distraction très prisé. L’endroit est aujourd’hui totalement laissé à l’abandon à cause du manque d’entretien et la mauvaise gestion. Tous les espaces verts, les manèges et autres jeux ont complètement disparu. Dans une ville comptant plus de 211 000 habitants, venant des 48 wilayas, on est loin des structures et de l’aménagement souhaité. Les lieux de loisir et de « décompression » comme on dit sont une rareté. La wilaya compte  9 piscines mais il y en a que trois qui sont véritablement en service. Elle dispose également de 101 stades, dont 21 stades de grandes dimensions, dotés de pelouse artificielle et 80 stades de proximité.
45 d’entre eux sont ouverts au public, mais pas suffisamment pour qu’ils soient utilisés de manière optimale. Pour les plus jeunes et les enfants des écoles, il reste l’option des colonies de vacances : 3000 enfants, issus surtout de familles démunies, et 400 autres dans le cadre de mobilité des jeunes sont envoyés cet été dans 8 centres de vacances à Oran, Annaba, Skikda et El-Tarf.

Dernière modification le samedi, 12 août 2017 22:29

Laissez un commentaire