Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 14 septembre 2017 06:00

Oran : 15 845 microentreprises depuis le lancement de l’Ansej

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le taux des jeunes issus de la formation professionnelle et ceux diplômés universitaires, ayant bénéficié de crédits accordés par l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (Ansej) a augmenté, et ce, grâce aux nouvelles orientations de l’agence se basant sur des critères garantissant une proportion importante de réussite et des accords établis avec les universités,

les centres de la formation professionnelle et ceux de formation et d’apprentissage afin d’encourager l’esprit de l’entrepreneuriat chez les jeunes et mettre en exergue des expériences réussies.

Le dispositif d’aide à l’emploi œuvre à permettre de s’éloigner progressivement de l’octroi de crédits à des jeunes non qualifiés, ou à des projets ayant prouvé leur inefficacité et leur faible rentabilité, ou ceux encore ayant atteint un seuil de saturation, notamment dans les secteurs des transports et des services. Cette situation oblige le gel des projets en relation avec le secteur des transports sous toutes ses formes, soit concernant les demandes de bus de transport de voyageurs, transport urbain, taxis ou encore pour d’agences de location de voitures. Il a été également procédé à la réduction de l’octroi de prêts dans le secteur des services, pour se focaliser seulement sur les activités productives qui se répercutent positivement sur l’économie nationale, en orientant les jeunes vers des activités pourvoyeuses d’emplois et créatrices de richesses. En chiffres, 15 845 microentreprises portant sur des projets de qualité ont été créées à Oran depuis la création de l’Ansej jusqu’au premier semestre de cette année, générant 41 454 postes d’emploi dans plusieurs domaines, dont l’agriculture, le bâtiment, les travaux publics et l’hydraulique. Selon les responsables de l’Ansej, cette augmentation « appréciable » revient au « rush » des universitaires et des diplômés des centres de formation professionnelle sur les crédits Ansej. L’agence accorde la priorité dans l’octroi des crédits aux jeunes universitaires et diplômés des centres de formation du secteur public ainsi que les jeunes issus des instituts de formation agréés pour assurer une meilleure gestion des projets et augmenter leurs chances de succès. L’accompagnement de ces jeunes est assuré par l’agence dans la concrétisation de leurs projets qui leur prodigue les conseils nécessaires pour éviter tout problème lié à une mauvaise gestion financière. Par ailleurs, quelque 70 microentreprises ont été créées cette année à Oran pour des projets de qualité, dont certains portant le sceau de brevet d’invention, au titre de l’Ansej, a-t-on appris de l’antenne de wilaya de ce dispositif. Les activités de ces microentreprises créées par des jeunes universitaires touchent les secteurs de l’industrie, de l’hydraulique, des travaux publics, du bâtiment, de l’agriculture, de l’artisanat, de l’électronique et des professions libérales, a indiqué le directeur d’antenne d’Oran. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la stratégie adoptée par l’antenne d’Oran qui se concentre sur la qualité des projets en exploitant des brevets d’innovation et des idées bénéfiques pour le développement local et l’économie nationale, a souligné Fayçal Hachemi. Dans cette optique, l’antenne Ansej d’Oran a signé une convention avec l’université d’Oran 1 Ahmed-Ben Bella et une autre avec l’université 2 Mohamed-Benahmed, et compte bientôt parapher une autre avec l’université des sciences et technologies Mohamed-Boudiaf, pour permettre aux jeunes universitaires de concrétiser en projets leurs idées contenues dans des brevets d’invention et des thèses. L’Ansej veille, à travers les Maisons de l’entrepreneuriat mises sur pied au niveau des universités, à accompagner des jeunes universitaires à créer leurs propres micro-entreprises. 

Laissez un commentaire