Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 14 février 2018 06:00

Bouira : Forte pression sur le gaz butane

Écrit par Meriem H.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La vague de froid qui sévit depuis le début de semaine à travers plusieurs régions du pays a causé des dégâts et des perturbations aux ménages. Dans la wilaya de Bouira, des villageois dont les localités ne sont pas encore raccordées au réseau de distribution de gaz naturel se plaignent de pénurie de gaz butane.

Les stations Naftal implantées notamment au chef-lieu de wilaya et au niveau des communes ont été prises d’assaut par des citoyens venus s’alimenter en ce combustible indispensable en cette période marquée par un froide glacial.

Durant toute la période hivernale, les stations Naftal enregistrent une forte tension sur le gaz butane. Cela au moment où les responsables du secteur et les autorités locales ne cessent de rassurer les populations quant à la disponibilité du produit. D’ailleurs, la production journalière au niveau des deux centres d’enfûtage sis à la zone industrielle de Sidi Khaled dans la commune d’Oued El Berdi à Chorfa à l’est de la wilaya a atteint les 14 000 bouteilles, a-t-on indiqué à la Direction de l’énergie de la wilaya. Cependant, la mauvaise distribution du combustible a généré par une forte pression, comme c’est le cas dans les localités de Zbarbar, Sour El-Ghozlane, El Mesdour, Bordj Okhris et Saharidj. « Cela fait plus de trois heures que nous attendons l’arrivée des camions de Naftal », a déploré un citoyen qui s’est déplacé depuis la commune de Malla pour s’approvisionner en gaz butane au niveau de la station de Naftal sise à Lakhdaria. Depuis le début de semaine, la tension reste perceptible chez les populations de plusieurs communes rurales. Ce sont surtout les populations des villages Bsibsa et Ouled Gacem relevant de la commune de Sour El Ghozlane, qui souffrent de la pénurie de gaz. Perchées en haute montagne, l’accès des camions de Naftal est très difficile en raison de l’amoncèlement de la neige en cette période hivernale. «Les routes sont ouvertes mais le gaz reste introuvable au niveau de quelques dépôts de la région», ont regretté des habitants. Ces derniers ont, à maintes fois, adressé des requêtes aux responsables du secteur afin de raccorder leurs foyers au réseau de gaz naturel. Les demandes formulées par les citoyens de ces villages sont restées lettre morte, a-t-on déploré. «Les bonbonnes de gaz butane sont cédées à des prix exorbitants. Elles oscillent entre 300 et 400 DA l’unité,» ont dénoncé des villageois rencontrés au niveau d’une station du chef-lieu de wilaya. 

Laissez un commentaire