Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 19 mars 2017 06:00

Après des mois de travaux de rénovation : Le siège de l’Union des écrivains algériens rouvre ses portes

Écrit par  Nadir Kadi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le siège de l’Union des écrivains algériens (UEA), qui réunit aujourd’hui plus d’un millier de membres, a officiellement procédé hier matin à la réouverture de son siège central d’Alger, rue Didouche-Mourad.

Jusqu’à cette date, le site a connu plusieurs mois de restauration suite à sa fermeture en 2016. Le président de l’UEA, Youcef Chegra, nous a précisé en marge de la cérémonie d’hier que l’activité de l’espace débutera dès le 7 avril prochain en conviant l’écrivain Rachid Boudjedra. Il revient également sur ces mois de fermeture en affirmant qu’elle avait été décidée en 2016 car rendue nécessaire par  l’état dégradation de la bâtisse : « L’activité a été stoppée au niveau de notre siège à cause de l’état de délabrement de la bâtisse (…) nous avions notamment des problèmes d’infiltration d’eau, à tel point que nous craignions pour la sécurité des visiteurs. Il était indispensable de prendre des mesures. » Selon le président de l’UEA, son organisation a compté uniquement sur ses propres moyens pour financer les travaux et sur un certain  nombre de donations. Revenant par ailleurs sur l’histoire de la structure qu’il dirige, mais aussi sur les attentes de l’UEA vis-à-vis du ministère de la Culture pour la poursuite des travaux, le poète Youcef Chegra rappelle que « la naissance de l’Union des écrivains algériens remonte à 1963 grâce à un groupe d’intellectuels, à leur tête Mouloud Mammeri ». Mais la création officielle de l’union remonte à 1973 : « Au moment de la tenue de la cession de l’Union des écrivains arabes en Algérie, il a été créé officiellement l’union et ce siège lui a été donné, et son premier président installé à l’époque par le président Houari Boumediène a été Malek Haddad (…) » La prochaine étape de cette renaissance du siège central de l’UEA sera l’ouverture de l’amphithéâtre et de la grande bibliothèque : « Le ministère de la Culture nous a promis des aides, nous les attendons pour rembourser nos dettes », explique ainsi Youcef Chegra. 

Laissez un commentaire