Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 18 mai 2017 06:00

Consommation / Ramadhan : L’Apoce en campagne contre le gaspillage et les intoxications

Écrit par rafik aiouaze
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Invité du Forum El Moudjahid, hier, Mustapha Zebdi, président de l’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (Apoce), a annoncé le lancement d’un label de recommandation.

« Nous avons décidé de créer un label de recommandations grâce auquel le citoyen algérien bénéficiera d’une garantie lors du choix d’un produit que l’Apoce aura recommandé », a indiqué Mustapha Zebdi, qui s’est dit, par ailleurs, ouvert à toute collaboration pour mener à bien la mise en place de ce label. « Nous ne voulons pas monopoliser ce projet, ceci est un appel à toutes les institutions, opérateurs, acteurs scientifiques, à nous rejoindre pour parvenir à un cahier des charges », a-t-il affirmé, ajoutant que la démarche s’inscrit dans le but d’orienter le consommateur mais aussi de promouvoir le produit national. D’autre part, le président de l’Apoce a appelé à la mise en place d’un observatoire national des habitudes alimentaires. Ceci afin de bénéficier des données nécessaires à l’action de l’Etat et des acteurs associatifs en termes de sensibilisation quant à la consommation. Cela pourrait permettre de connaître nos besoins de consommation et ainsi d’orienter la production nationale et de promouvoir le produit national, a-t-il ajouté. « Nous ne pouvons pas le promouvoir sans une base scientifique d’un observatoire, qui jugera la qualité du produit », a-t-il expliqué. Intervenant une dizaine de jours avant le début du mois sacré de Ramadhan, mais aussi au moment où débutent les premières chaleurs estivales, le responsable associatif accompagné d’autres représentants de son organisme, a exposé les axes de travail de l’Apoce avant et pendant le mois de Ramadhan. Des axes qui englobent la lutte contre la toxi-infection alimentaire principalement mais aussi contre le gaspillage. C’est dans ce cadre justement que la campagne nationale de lutte et de prévention des toxi-infections alimentaires collectives a été lancée ce dimanche 14 mai.
« Campagne pour laquelle tous nos membres sont mobilisés à travers le territoire national », s’est félicité Mustapha Zebdi. Parmi les dangers qui tendent à s’accroître pendant la période estivale, l’on recense les toxi-infections alimentaires collectives (TIAC). « Les deux-tiers de ces toxi-infections ont lieu lors de fêtes familiales ou de rassemblements », explique le président de l’Apoce. Tandis que pendant le mois de Ramadhan, le nombre d’intoxications alimentaires double ou triple. « Les médecins citent en premier lieu la citronnade (cherbette) très prisée pendant cette période et qui représente un danger lorsqu’elle est faite à base d’acide citrique », affirme Naziha Djedaïni, médecin vétérinaire à l’Apoce. « Ceci peut provoquer des ulcères, d’autant que souvent, on ne connaît pas la provenance de l’eau utilisée pour fabriquer cette citronnade », explique-t-elle. Autre source d’intoxication pendant le mois sacré, que l’intervenante cite les grillades sur les routes qui, régulièrement voient émerger des abattoirs improvisés. « Aussi, l’utilisation de palettes généralement vernies pour en faire un brasier, produit des émanations toxiques qui s’incrustent dans la viande », indique Naziha Djedaïni, qui appelle à sensibiliser le consommateur à s’orienter vers les commerçants habituels auxquels il se rend durant l’année et non ceux qui improvisent un commerce durant le mois sacré.
« Il faut que le consommateur ait conscience du danger et aille acheter des produits étiquetés ou prépare les plats lui-même », prône le médecin-vétérinaire.La campagne de sensibilisation de l’Apoce, en prévision du mois sacré, couvre 30 wilayas et mobilise des agents sur la totalité du pays, selon les responsables de l’association de protection du consommateur. « Nous couvrons l’ensemble du pays. Nous sommes en train d’établir un plan pour que nos dépliants atteignent toutes les communes d’Algérie. Pour que ce soit la plus grande campagne de sensibilisation qui ait été faite en Algérie », ambitionne Mustapha Zebdi. Quant au gaspillage, le responsable l’estime à la baisse grâce aux différentes campagnes de sensibilisation mais aussi à la baisse du pouvoir d’achat qui incite les familles algériennes à être plus rationnelles lors de leurs achats. « Mais le mois de Ramadhan est spécifique. Il est estimé que le budget accordé à la consommation alimentaire augmente en moyenne de 50% par rapport au reste de l’année », indique le premier responsable de l’Apoce. A noter qu’en 2016, il a été recensé, selon les invités du Forum El Moudjahid, plus de 6 000 cas de toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) qui ont conduit à 9 décès déclarés. Des chiffres qui, selon l’Apoce, sont plus importants du fait que beaucoup d’intoxications ne sont pas déclarées. 

Dernière modification le jeudi, 18 mai 2017 01:33

Laissez un commentaire