Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
lundi, 17 juillet 2017 06:00

Création de la Délégation nationale de la sécurité routière : Le texte de loi sera approuvé à la rentrée sociale

Écrit par Feriel Nourine
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le texte de loi relatif à la création de la Délégation nationale de la sécurité routière est fin prêt, a annoncé hier le chargé des activités au Centre national de prévention et de sécurité routières (CNPSR), Ahmed Naït Hocine. Précisant que le document sera « approuvé par le Gouvernement à la prochaine rentrée sociale », c’est-à-dire en septembre ou octobre.

 

Cette délégation routière assumera les missions du CNPSR et celles du Centre national des permis de conduire, a rappelé M. Naït Hocine, qui s’exprimait en marge du lancement, à la place El Kettani (Bab El Oued), de la campagne nationale de prévention contre les accidents de la route, placée sous le slogan « Conduire doucement pour éviter le danger ».
Il a souligné, à cet effet, que l’action se poursuivait au niveau de la commission mixte, chargée de l’élaboration de la loi relative au permis à points, « qui entrera en vigueur fin 2017 ou début 2018 ».
Concernant la campagne d’été de prévention contre les accidents de la route, le même responsable a affirmé qu’elle touchera en premier Alger et six autres wilayas côtières, Béjaïa, Oran, Jijel,
Mostaganem, Annaba et Aïn Témouchent. Outre la distribution des dépliants, ou encore le collage d’affiches sur les routes et les plages, cette opération verra l’usage de nouvelles technologies et d’espaces virtuels dans le but de sensibiliser les citoyens sur le respect des règles de conduite, en particulier, les jeunes et les enfants, sachant que la tranche d’âge entre 18 et 29 ans représente 35% des victimes des accidents, tandis que 30% sont des conducteurs avec un permis de conduire de moins de deux ans.
Parallèlement au lancement de sa campagne préventive, le CNPSR a rendu publiques ses statistiques sur les cinq premiers mois de 2017, période durant laquelle les accidents de la circulation ont fait
1 343 morts et 14 500 blessés.
Les mêmes statistiques montrent que le nombre de décès sur les routes a baissé de 177 cas par rapport à la même période de l’année précédente (-11,64%). Le nombre de blessés dans les accidents de la route a également connu un recul de 16,43% par rapport à l’année dernière, après avoir enregistré 17 350 cas contre 14 500 entre janvier et mai 2016, note la même source.
Quant au nombre d’accidents enregistrés sur les cinq premiers mois de l’année en cours, il a été de 10 206 cas contre 11 663 cas durant la même période en 2016, soit une baisse de 12,49%.
Au classement par wilayas, Alger vient en tête, avec 601 accidents, suivie de M’sila, avec 456 accidents et, Sétif, avec 428 accidents Concernant le nombre de décès générés par les accidents de la route, la wilaya de M’sila est classée première de la liste avec 66 victimes, suivie par Alger qui a enregistré 62 morts et Batna avec 56 décès. La cause principale de ces accidents demeure le facteur humain, souligne le CNPSR. Il indique que 9 785 accidents enregistrés entre janvier et mai 2017 sont le résultat du non-respect du code de la route. 

Laissez un commentaire