Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 07 septembre 2017 06:00

Pétrole La tendance haussière se poursuit

Écrit par Feriel Nourine
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La tendance haussière des cours du pétrole se poursuivait hier sur les marchés européens, avec des cours qui ont atteint leur plus haut depuis depuis trois mois grâce notamment aux signes encourageants en provenance de la Russie et de l’Arabie saoudite.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 53,80 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 42 cents par rapport à la clôture de mardi.
Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI) pour le contrat d’octobre bonifiait de 17 cents à 48,83 dollars.
Les cours profitent d’une nouvelle extension de l’accord d’une limitation de la production, abordée par les ministres russe et saoudien lors d’une réunion, estiment les analystes. Cet accord, qui unit l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et d’autres producteurs, vise à rééquilibrer le marché mondial en fixant à ses participants des objectifs de production en deçà de leurs capacités maximales.
Le ministre russe de l’Energie Alexandre Novak a déclaré hier que l’accord de réduction de l’offre entre pays Opep et non-Opep pourrait être prolongé au-delà de mars 2018 au cas où le marché aurait besoin d’efforts supplémentaires pour s’équilibrer, ajoutant qu’il était « trop tôt » pour se prononcer.
Pour sa part, le ministre du Pétrole du Koweït Essam al-Marzouk a indiqué que les cours du pétrole devraient se maintenir dans la fourchette des 50-55 dollars le baril en 2017, avec un rééquilibrage du marché d’ici la fin de l’année.
M. Marzouk, qui préside le comité ministériel Opep/non-Opep chargé de vérifier les réductions de l’offre, a déclaré dans une interview publiée mercredi par le journal koweïtien Al-Rai que la demande de pétrole allait «se reprendre ce trimestre» et que le rythme de baisse des stocks pétroliers allait s’accélérer.
« La stratégie de l’Opep est sur la bonne voie. Les indicateurs mensuels et hebdomadaires mesurant la baisse des stocks montrent que cette stratégie est pertinente », a-t-il estimé. M. Marzouk s’attend au retour, d’ici à la fin de 2017, à un équilibre entre l’offre et la demande mondiale de brut après des années d’excédents, qui ont fait plonger les cours.
Alors que la tempête Harvey avait paralysé les raffineries américaines, faisant chuter les cours du brut, la hausse des prix semble être à nouveau limitée par l’approche d’un autre ouragan aux Etats-Unis. L’ouragan Irma, d’une intensité sans précédent dans l’Atlantique, est attendu sur les côtes américaines dans les jours qui viennent. 

Laissez un commentaire