Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 10 septembre 2017 06:00

Festival «l’Algérie en mouvement» en France : Faire participer les Algériens de l’Hexagone à l’effort socioéconomique national

Écrit par FAZIL ASMAR
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Montrer ce que l’Algérie a dans le ventre ! C’est le but du festival de «l’Algérie en mouvement» dans sa deuxième édition, qui se tiendra à Paris du 27 au 30 septembre. Dans une conférence de presse, hier à l’Ecole Artissimo, le président du forum franco-algérien, Farid Yaker, a assuré que cette initiative a pour objectif de faire participer la communauté algérienne, installée en France

, à l’effort du développement socioéconomique en Algérie. Mettre en lumière les acteurs du changement et leurs initiatives dans l’Algérie contemporaine, d’un côté, et faire évoluer les représentations et les idées reçues sur l’Algérie, de l’autre. «L’image de l’Algérie en France est sous-estimée. Le spectre du terrorisme flotte toujours. On veut que cela change. L’Algérie, ce n’est pas cela. C’est l’innovation, l’évolution en dépit d’un contexte économique difficile. On veut tout simplement construire une image positive de l’Algérie», explique M. Yaker. Pour cela, les organisateurs ont aménagé des espaces, via cette manifestation, à la démarche entrepreneuriale, citoyenne et culturelle en évolution dans notre pays. Et ce, dans le but aussi d’aboutir à des partenariats où seront associés les Algériens issus de la diaspora et ceux vivant en Algérie. Dans la démarche entrepreneuriale, indique le coacher Rostam Bouaroua, il s’agira de mettre la main sur les réalisations innovantes, en terme de produits, de services et de management. «D’une part, montrer ce que l’Algérie a dans le ventre en matière de l’innovation entrepreneuriale et, d’autre part, montrer des exemples de réussite. Prouver que même si le pays traverse une situation économique éprouvante, l’innovation est toujours de rigueur», affirme-t-il. Plusieurs entreprises algériennes, ayant marqué le marché national et international dans le recyclage et le digital, entre autres, prendront la parole pour faire part de leur expériences et réussites. Dans la démarche citoyenne, les débats seront orientés vers toutes les actions positives qui contribuent au bien-être des citoyens. «Derrière cette image morose qu’on impose de l’Algérie se cache un dynamisme de citoyenneté, des acteurs de la société civile qui travaillent sans relâche dans l’ombre. On veut mettre la lumière sur eux, leur rendre hommage et les soutenir», précise le président du forum franco-algérien. Toujours dans ce volet, et afin que les préoccupations de la société algérienne, la place de la femme dans l’espace public, entre autres, soient aux premiers rangs, les organisateurs ont
« appelé» la culture à la rescousse. Le cinéma d’une façon particulière. Des documentaires et des courts métrages qui porteront sur ces préoccupations, seront visionnés pour toucher directement le public. «Le public que nous ciblons est issu de la diaspora mais aussi des Français de pure souche. Nous espérons attirer 500 personnes dans nos salles et toucher 30 000 autres dans les réseaux sociaux. Car nous comptons transmettre toutes les conférences en direct sur ces réseaux pour toucher le maximum de personnes», assure l’organisateur qui compte faire de «l’Algérie en mouvement», une manifestation annuelle. <

Laissez un commentaire