Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 03 janvier 2018 06:00

Pour commémorer l’anniversaire du «1er janvier 1965» : Rassemblement de solidarité devant l’ambassade de Palestine

Écrit par Meriem Kaci
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Réunion décisive le 15 janvier prochain du Conseil central de l’OLP avec les factions palestiniennes


Un groupe de journalistes s’est rassemblé, hier, devant l’ambassade de Palestine à Alger, où ils ont exprimé leur « solidarité » et leur « soutien » à la cause palestinienne. Leur initiative est intervenue au lendemain du 53e anniversaire du déclenchement de la révolution du 1er janvier, date à laquelle le Fatah a déclenché la lutte armée contre l’Etat d’Israël. Elle a permis à l’ambassadeur palestinien Louai Aïssa de prendre la parole pour « remercier » les journalistes et commenter l’actualité de la résistance palestinienne qui, a-t-il indiqué, «ne s’est pas arrêtée et ne s’arrêtera pas jusqu’au recouvrement des droits légitimes et l’établissement d’un Etat indépendant avec El Qods pour capitale ». Le diplomate est revenu sur la décision de l’administration américaine de reconnaître Jérusalem (El Qods) comme capitale d’Israël. « Elle était prévisible et non totalement surprenante pour les Palestiniens », a-t-il déclaré. «Depuis l’élection de Donald Trump, on s’attendait à une pareille décision», a-t-il ajouté. L’ambassadeur palestinien a, par ailleurs, déclaré que «les Etats-Unis d’Amérique ne sont plus en situation d’être un intermédiaire ou un médiateur» dans le conflit israélo-palestinien. Washington a perdu ce statut dès lors que le président Trump a décidé de reconnaître unilatéralement Jérusalem (El Qods) capitale israélienne « au mépris du droit international» et « des droits fondamentaux» des Palestiniens. Pour preuve, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas « a rappelé le représentant de l’OLP à Washington pour concertation et a refusé de recevoir le vice-président américain Mike Pence » qui a annulé sa tournée dans la région, a rappelé le diplomate. Louai Aïssa a indiqué que l’OLP va se réunir le 15 janvier prochain avec toutes les factions palestiniennes pour débattre des décisions à prendre face à l’évolution des évènements. « On va prendre des décisions d’une grande importance», a-t-il assuré. Sur un autre volet, l’ambassadeur palestinien à Alger a exprimé son souhait de voir les Etats arabes soutenir davantage la Palestine sur le plan financier et moral. Pour rappel, l’Assemblée générale de l’ONU a voté, le 21 décembre dernier, une résolution condamnant la reconnaissance par Washington de Jérusalem (El Qods) comme capitale d’Israël. Sur les 193 pays membres, 128 ont voté pour cette résolution et 9 contre, tandis que 35 pays ont décidé de s’abstenir. Le président Trump a menacé de suspendre l’aide des Etats-Unis aux pays qui ont voté la résolution.

Laissez un commentaire