Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 09 janvier 2018 06:00

Ciment : Production record pour le groupe Gica

Écrit par rafik Aïouaz
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Groupe industriel des ciments d’Algérie (Gica) a enregistré une production record de près de 14 millions de tonnes en 2017, soit une hausse de plus de 1,34 million de tonnes (11%) par rapport à 2016, indique l’APS.

Il s’agit du troisième record de production consécutif du Groupe industriel national qui regroupe 12 cimenteries, à travers le pays, dépassant même ses prévisions qui tablaient sur une production de 13,17 millions de tonnes de ciment pour l’année écoulée.
Ce niveau de production a été réalisé, affirme l’agence officielle de presse, à la faveur de l’entrée en service de la deuxième ligne de production de la cimenterie d’Aïn El Kebira (Sétif) au premier trimestre 2017 inaugurée en grande pompe par le Premier ministre de l’époque Abdelmalek Sellal. Cette nouvelle ligne a produit plus de 1,5 million de tonnes de ciment supplémentaires l’année dernière, ce qui a permis de porter la production totale de la cimenterie d’Aïn El Kebira à plus de 2,9 millions de tonnes de ciment, sachant qu’à plein régime, elle devrait atteindre une production annuelle de 3 millions de tonnes. Le Groupe Gica A ambitionne de produire 20 millions de tonnes de ciment à l’horizon 2020, avec la réception de ses deux projets de cimenteries à Béchar et Oum El Bouaghi ainsi que l’extension des capacités de production des cimenteries de Chlef et de Zahana.
A noter que la progression de la production de ciment couvre la demande nationale, ce qui pousse Gica ainsi que les opérateurs privés tels que Lafarge Holcim Algérie (LHA) à s’orienter vers l’export conformément aux orientations des pouvoirs publics. C’est d’ailleurs dans ce cadre que le Groupe LHA a effectué sa première opération d’export de ciment gris mi-décembre. Cette première opération d’exportation de 16.600 tonnes du matériau de construction s’était effectuée à destination de la Gambie. Les différents responsables du secteur affirment ainsi leur volonté d’élargir les débouchés commerciaux aux importantes capacités de production nationale. Une production qui fait face à un récent ralentissement de la demande nationale, l’excédent de production de ciment est quant à lui estimé à horizon 2020 entre 15 et 20 millions de tonnes, soit 60 à 80% de la production nationale. Kheirredine Medjoubi, le Secrétaire général du ministère de l’Industrie, a affirmé que le groupe étatique GICA mène de son côté des pourparlers avec des opérateurs internationaux pour créer des partenariats permettant à l’Algérie d’exporter son ciment.
Pour rappel, le nombre total actuel des cimenteries du pays (publiques et privées) est de 17 d’une capacité globale de 25 millions de tonnes, sachant que la demande nationale a été de 26 millions de tonnes en 2016.
Selon les prévisions, en 2020, la capacité de production du pays doit augmenter à 40,6 millions de tonnes avec 20 millions de tonnes pour GICA, et 11,1 millions de tonnes pour LafargeHolcim Algérie, ainsi que 9,5 millions de tonnes pour les opérateurs privés. Une production importante qui fait suite à une période où l’Algérie importait du ciment, avec une moyenne avoisinant les 500 millions de dollars en 2014 et en 2015.

Laissez un commentaire