Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
lundi, 13 mars 2017 06:00

Le Département de Houda Faraoun lance l’appel d’offres : Identités électroniques et cartes à puce cherchent prestataires

Écrit par 
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Après avoir fait chou blanc une première fois, le ministère de la Poste et des TIC relance l’avis d’appel d’offres national et international ouvert pour l’acquisition, l’installation et la mise en service des équipements et logiciels des autorités de certification électronique nationale, gouvernementale et économique, avec pour date-butoir, le 24 avril prochain.


Le soumissionnaire, qui ne peut être qu’une entreprise ou un groupement d’entreprises, doit postuler pour l’ensemble des lots indivisibles et obligatoirement être spécialisé dans le domaine des infrastructures à clés publiques (PKI), avoir réalisé au moins deux projets PKI d’envergure similaire, c’est-à-dire avoir livré un projet d’échelle nationale ou bien avoir délivré plus de 10 000 certificats/an), enfin s’engager à garantir les équipements, objet du présent appel d’offres pour, une durée minimum de deux ans.
C’est le 18 décembre 2014 que l’avant-projet de loi portant certification électronique a été voté par l’APN avant d’être validé par le Sénat quelque temps après.
Depuis lors, le «chantier» de la mise en place de la certification électronique a avancé au rythme de la publication des textes d’application, suivie de la mise en pratique des aspects techniques, entre l’aménagement et la construction des édifices techniques des autorités concernées, l’acquisition des équipements nécessaires, la formation des acteurs, ainsi que des intervenants institutionnels…
Le schéma hiérarchique de la certification électronique retenu a institué le Premier ministère en qualité d’autorité nationale, le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication comme autorité gouvernementale et à l’ARPT est dévolu le rôle de gérer l’aspect commercial et d’accorder les autorisations nécessaires pour quiconque voudrait devenir émetteur de certificats électroniques et qui exercera selon le modèle de la concession.
Début 2016 - date du lancement de cet  appel à manifestation avant d’être déclaré  infructueux – la ministre de la Poste et des TIC, Houda-Iman Feraoun, affirmait qu’il fallait attendre encore avant de pouvoir espérer commercer et payer en ligne sous prétexte que les structures en charge de la gestion électronique des identités nationales n’était pas encore prête,  allusion à la mise en place des autorités nationale, gouvernementale et commerciale dont dépend, à son tour, la mise en œuvre de la certification électronique, nécessaire à installer un environnement de confiance pour le paiement en ligne. 

Laissez un commentaire