Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 16 février 2017 06:00

Centre national du registre du commerce : Mohamed Slimani prend ses fonctions

Écrit par  Wafia Sifouane
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Trois ans après son départ du Centre national du registre de commerce dont il assurait la direction Mohamed Slimani a été installé dimanche dernier par le ministre du Commerce par intérim Abdelmadjid Tebboune, en remplacement de Mohamed Maouche, parti à la retraite.

Le nouveau patron n’a pas perdu de temps puisqu’il « s’est réuni dès son arrivée avec le personnel du CNRC », nous dira un cadre de l’organisme. Mohamed Slimani assurera « l’intérim jusqu’à la confirmation d’un nouveau directeur général», nous dira la même source. Par ailleurs, le directeur du CNRC devait animer hier une conférence de presse pour la présentation du bilan statistique de l’année 2016, cette dernière a été reportée à une date ultérieure. La raison du report n’a pas été communiquée mais, selon notre source, il s’agit de « laisser au nouveau directeur le temps de se mettre en place pour traiter les nouveaux dossiers et ainsi avoir une idée plus précise quant aux affaires courantes du CNRC avant d’affronter la presse ». Ancien directeur du CNRC sous l’ère Amara Benyounès, Mohamed Slimani devra assurer de lourdes tâches telles que la numérisation du registre de commerce dans laquelle aurait failli son prédécesseur. En effet, il semblerait que la cause de limogeage de l’ancien DG serait liée à ses déclarations contradictoires à celles du ministre du Commerce par intérim concernant la numérisation du RC. A rappeler que le 7 février dernier, Abdelmadjid Tebboune avait affirmé que la généralisation de ce registre sera bouclée durant le premier semestre 2017 et qu’il n’y aura plus, d’ici juin prochain, aucun registre ancien qui ne serait pas numérisé. Cinq jours, plus tard, le désormais ex-directeur du CNRC et dans un entretien accordé à l’agence de presse officielle avait avancé que jusqu’à fin 2016, le nombre global des opérateurs détenteurs du RCE s’est établi à 530 895 composés de 456 533 personnes physiques et de 74 362 personnes morales. Rapporté au nombre global des opérateurs économiques qui est de près de 1,9 million de commerçants, la proportion des détenteurs du RCE représente 28% », a-t-il fait savoir, tout en annonçant que seul 28% des opérateurs sont inscrits au registre de commerce électronique. Mohamed Maouche, qui a été mis à la retraite, se serait donc attiré les foudres de Tebboune d’autant que le projet du registre du commerce électronique et depuis son lancement en 2014 a accusé un énorme retard en matière de concrétisation. Autre raison de son départ, le nombre important de cas de fraudes recensées sous sa direction.

Laissez un commentaire