Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 09 mars 2017 06:00

RATP El Djazair/Son patron Didier Lescloupe déclare : « On souhaite prolonger après 2019 »

Écrit par  Rafik AIOUAZ
Évaluer cet élément
(1 Vote)

28 millions de voyageurs ont emprunté le métro algérois durant l’année 2016. C’est ce qu’a confié à Reporters Didier Lescloupe, Directeur général de la RATP El Djazaïr. « Cela représente une augmentation de 40% par rapport aux années précédentes, surtout grâce à l’extension vers 

El Harrach, puisque maintenant on commence à aller vers les quartiers peuplés d’Alger », explique le premier responsable de l’entreprise exploitante du métro d’Alger. Ce moyen de transport devra être un acteur majeur des transports en communs de la capitale d’ici 2020. Pour ce faire, trois grands chantiers de prolongement du système de métro sont en cours afin de réduire les embouteillages qui engorgent de nombreux axes de la capitale. Le premier chantier prévoit un prolongement, d’ici la fin de l’année en cours, de 1,7 km de la ligne du métro jusqu’à la place des Martyrs. Quant au second, il s’agira d’un nouveau tronçon de 3,6 km entre Aïn Naâdja et Baraki au sud du centre-ville, sa livraison devrait avoir lieu fin 2018. «On attend beaucoup des deux prochaines extensions qui devraient augmenter la fréquentation d’au moins 50%, on se prépare à l’ouverture de ces lignes d’ici à la fin de l’année», confie Didier Lescloupe. Pour l’heure, l’opérateur, qui compte 650 salariés, compte s’appuyer sur les prolongements de son réseau pour atteindre son seuil de rentabilité. Ses recettes couvrent à ce jour 60% des coûts d’exploitation, de maintenance et d’alimentation en énergie, selon les responsables de la filiale du groupe français RATP. L’objectif étant de parvenir à l’équilibre financier d’ici 2020 grâce à l’achèvement des nouvelles extensions, la commercialisation de publicités, mais aussi l’installation de boutiques au niveau des différentes stations. Pour rappel, la maison mère de la RATP El Djazaïr, RATP DEV, est actionnaire de l’entreprise chargée de l’exploitation et de la maintenance des tramways en Algérie (Setram). La RATP El Djazaïr pourrait-elle étendre ses activités hors Alger ? « Si un jour il y a d’autres métros en Algérie, à Oran, par exemple, nous serions intéressés. Notre personnel est à 99%
algérien, certains sont avec nous depuis 8 ans, formés au niveau du métro parisien. On a la même culture ferroviaire des deux côtés de la Méditerranée », affirme Didier Lescloupe. RATP El Djazaïr, certifiée qualité de service ISO 9001 pour l’exploitation et la maintenance, applique un tarif de base à 50 dinars, fixé par le ministère des Transports. « Mais il y a un certain nombre d’abonnements très intéressants pour les scolaires et les étudiants tout comme les salariés qui utilisent le métro fréquemment. L’Entreprise du métro d’Alger (EMA) élabore aussi des conventions avec les entreprises », explique le DG de la RATP d’Alger. D’autre part, un prolongement de  10 km entre El Harrach et l’aéroport Houari-Boumediène, dont les travaux ont démarré en 2015, comporte la construction de neuf nouvelles stations d’ici fin 2019. « Notre convention s’achève fin 2019, on souhaite prolonger notre implantation à Alger. On compte travailler ensemble avec l’EMA pour faire grandir le métro, notamment à partir de 2020 avec l’extension vers l’aéroport. On espère être là pour longtemps ! », souhaite Didier Lescloupe. A noter que le renforcement des politiques de transport en commun et du transport urbain fait suite à l’annonce par le gouvernement, en 2015, du dernier plan quinquennal de développement qui assignait un budget national de 832,7 milliards de dinars à des projets d’extension et d’aménagement des infrastructures jusqu’en 2019.

Laissez un commentaire