Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 23 mai 2017 06:00

Mauvaise note pour le tourisme domestique au Sitev : La Tunisie rafle la mise au Salon du tourisme d’Alger

Écrit par Fayçal Djoudi

La 18e édition du Salon international du tourisme et des voyages (Sitev-2017), qui a fermé ses portes, hier, a drainé un public nombreux venu s’enquérir des dernières tendances du voyage et des destinations les plus attractives.

Plus de 200 exposants, dont une vingtaine d’étrangers, ont participé à ce salon qui se propose d’être un lieu privilégié pour faire connaître les atouts touristiques de l’Algérie. L’édition de 2017 a été placée sous le slogan « Tourisme domestique » pour marquer la priorité que les responsables du secteur veulent donner au tourisme domestique.
Déjà, une grande partie de la surface du Salon a été occupée par les directions de l’artisanat et du tourisme, les musées, les parcs nationaux, les associations, les fédérations et les syndicats des professionnels du secteur, les écoles et instituts de formation et les offices locaux du tourisme. Mais force est de constater que cette aile du salon peinait à attirer les visiteurs qui, semble-t-il, étaient intéressés par les destinations étrangères. En effet, le Sitev 2017 est devenu cette année un salon de vente des destinations autres que celle d’Algérie.
D’ailleurs, une visite à travers les stands donne l’impression que ce salon est turco-tunisien. Et pour cause, l’Algérie est très loin dans la course. Il faut dire qu’on ne peut pas parler de tourisme en Algérie, tant qu’on n’a pas une offre hôtelière suffisante vu qu’il y a un énorme déficit en matière d’hébergement.
Mekesser Belkacem, de la Fédération algérienne des agences de tourisme (FAAT), indiquera que « le problème du tourisme en Algérie se situe au sommet de l’Etat. Lorsqu’ils décideront que le tourisme doit bouger, il bougera ». Il a en outre appelé à « encourager l’investissement privé dans le secteur et à alléger la réglementation dans ce cadre». Même les professionnels du secteur s’engouffraient en grande majorité dans le créneau des voyages organisés vers la Tunisie et le Maroc, ou la Turquie, délaissant complètement le tourisme intérieur. Seules quelques rares agences de voyages proposent des sorties familiales à la découverte des régions touristiques de notre beau pays. Un tour des agences de voyages nous démontre qu’il n’existe pratiquement pas d’offres pour des circuits destinés aux nationaux au sein des belles régions d’Algérie. Il faut vraiment s’armer de patience et chercher parmi les abondantes offres pour des séjours à l’étranger et trouver quelques propositions de séjour à l’ouest ou à l’est du pays pour cette saison estivale.
Par ailleurs, ce qui a marqué également cette 18e édition du Sitev, c’est l’absence de conférence ou de journée d’étude dans le programme. Le salon se déroule au rythme des exhibitions de troupes musicales, des séances de dégustation et de concours. 

Laissez un commentaire