Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
lundi, 01 août 2016 20:51

Le parti a réuni, hier à Alger son Bureau politique : La Direction du FLN répond à ses détracteurs

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Bureau politique (BP) du Front de libération nationale (FLN) s’est réuni, hier, au siège national du parti à Hydra sous la présidence du secrétaire général par intérim Mohamed Boumehdi. A l’ordre du jour : la réponse aux multiples attaques essuyées récemment par le parti essentiellement de la part du mouvement de redressement du FLN, mais aussi des anciens maquisards.

«Le FLN n’appartient qu’à ses militants et dénonce toute ingérence et immixtion visible ou non dans ses affaires internes dans l’objectif de déstabiliser le parti», est-il d’entrée indiqué dans le communiqué final du Bureau politique avant de souligner que «les militants du parti feront face énergiquement à toutes ces tentatives pour déjouer les desseins de leurs auteurs». Et d’appeler l’ensemble des militants à «la vigilance et à se positionner derrière la Direction du parti issue du 10e congrès sous la houlette de son secré- taire général Amar Saâdani qui a connu une intense activité récemment au niveau de l’ensemble des structures ainsi que de nombreuses réalisations et qui a conduit à des résultats satisfaisants lors des dernières élections sénatoriales. Ce qui prouve la forte mobilisation autour et au sein du parti de la part des militants et des citoyens». Aux yeux des membres du BP, c’est justement cette mobilisation «qui dérange certaines parties qui ont tendance à réapparaitre lors des rendez-vous électoraux à travers des déclarations à la presse et sur les réseaux sociaux et qui de surcroit n’ont aucun rapport avec le FLN». Dans ce cadre, le Bureau politique ne manque pas de cibler l’ancien secrétaire gé- néral du parti, Abdelaziz Belkhadem, sans toutefois le citer nommément. «Le BP dénonce ceux qui n’ont l’habitude de militer qu’au sein et à travers des postes de responsabilités ou au niveau des institutions de l’Etat», est-il précisé. Questionné à propos des attaques émanant des anciens moudjahidines, Hocine Khaldoun, membre du BP et responsable de la communication au parti, a estimé que «ces gens-là ne s’expriment qu’en leur noms personnels». «Ce sont des moudjahidine, oui, mais c’est l’organisation des moudjahidine qui peut s’exprimer au nom de ces derniers et non des individus», a-t-il soutenu avant de les interroger : «Où étiez-vous pendant que le FLN a subi des turbulences depuis 1988 ?». Par ailleurs, le Bureau politique du parti de Amar Saâdani a réagi au dernier Conseil des ministres du 26 juillet dernier qui avait examiné un certain nombre de textes de lois à l’instar de celui inhérent à la question des retraites, un avant-projet de loi d’orientation sur le développement de la Petite et Moyenne entreprise et un avant-projet de loi fixant la liste des hautes responsabilités de l’État, ainsi que des fonctions politiques dont l’accès requiert la nationalité algé- rienne exclusive. «Le FLN soutient de manière absolue l’ensemble des décisions, orientations et positions intervenues lors du Conseil des ministres présidé par le président de la République, président du parti, qui appelle au travail sérieux et la confiance en les capacités nationales pour transcender les difficultés économiques résultant de la baisse du prix du pétrole».  

Laissez un commentaire