Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Video a la une

Interview avec Mohammed DIB à propos de "Qui se souvient de la mer"

jeudi, 18 mai 2017 06:00

Santé : Plaidoyer pour une réglementation des médicaments sans ordonnance

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)


L’automédication, une pratique très courante en Algérie, commence à inquiéter sérieusement les professionnels de la santé qui préconisent, aujourd’hui, l’encadrement de la vente des produits pharmaceutiques délivrés sans prescription médicale (OTC). Selon Michel Haubursin, expert pharmaceutique belge, il est plus que temps pour l’Algérie d’introduire un statut pour les médicaments OTC et d’aller vers le délistage de certains produits. Invité des laboratoires Sanofi, l’expert a animé un workshop autour du thème « Pour une transition réussie du médicament prescrit et remboursé vers l’OTC », et cela dans le cadre du 18e Forum pharmaceutique international.


En plus d’un cadre juridique, l’expert a souligné la nécessité d’un véritable changement de mentalité et des formations adéquates pour les pharmaciens qui, parfois, se substituent aux médecins. Michel Haubursin a, entre autres, recommandé d’établir une liste des affections bénignes pour lesquelles le malade pourrait se soigner lui-même. « Le délistage des produits pharmaceutiques abouti, à terme, a un avantage pour le patient parce qu’on aura un nombre plus important de patients qui vont se traiter pour des maladies qu’ils ne traitent pas d’habitude », a fait savoir l’expert belge. En ajoutant : « Cela va permettre aux autorités de réallouer les budgets économisés sur les médicaments OTC vers des pathologies plus lourdes », a fait savoir Haubursin.
Un point de vue partagé par Farid Benhamdine, président de la Société algérienne des pharmacies, qui déplore l’absence d’un statut pour les médicaments en vente libre. « Les politiciens considèrent qu’il s’agit d’un médicament non remboursé, donc cela ne pose pas problème.
Or, chez nous, le problème c’est qu’il y a des pharmaciens qui délivrent des médicaments remboursables sans ordonnance », a-t-il déclaré, en citant l’exemple des antibiotiques dont il désapprouve la vente libre.
« La vente libre des produits antibiotiques se répercute sur toute la population, car la résistance qui se crée, suite à une surconsommation d’antibiotiques, est universelle, ce n’est pas le malade seul qui est concerné », a fait savoir Benhamdine.
Aussi, il a insisté sur la nécessité d’accompagner la mise en place d’une réglementation claire par des campagnes de sensibilisations au profit des pharmaciens de manière à moraliser la profession de pharmacien pour que seuls les produits, définis comme OTC, soient délivrés sans ordonnance. « Il faudra créer des mesures d’accompagnement à travers des campagnes de prévention et transmission de bonne pratique de la pharmacie.
Cela devrait être la mission de l’Ordre national des pharmaciens », a-t-il fait savoir. Benhamdine a aussi suggéré d’accompagner ces mesures par des contrôles réguliers faits par les inspections du ministère de la Santé et prévoir des sanctions envers les pharmaciens qui se soucient davantage de leur chiffre d’affaires que de la santé du malade.
Par ailleurs, Messaoud Belambri, président du Syndicat national des pharmaciens d’officines, a proposé, pour sa part, un étiquetage clair
pour différencier les médicaments OTC des autres produits pharmaceutiques.
W. S.

Dernière modification le mercredi, 17 mai 2017 23:25

Laissez un commentaire

Grand Angle

RELIGION ET PHILOSOPHIE SELON IBN RUSHD

Nul ne saurait nier qu’Ibn Rushd, tout à

Grand angle -
31-05-2017
IRAN : Le long parcours économique

Le raz-de-marée qui a porté le président

Grand angle -
30-05-2017
Union européenne / Réfugiés : Athènes et Berlin freinent les regroupements familiaux

Athènes et Berlin ont convenu de freiner

Grand angle -
30-05-2017
Tunisie : Djerba, domaine d’extension de l’offre touristique aux Algériens

Au Sitev, cette année, les opérateurs du

Grand angle -
23-05-2017

Environnement

Culture

Festival « Raconte-Arts » : Plus de 400 artistes attendus à Aït Ouabane

Programmée du 24 au 31 juillet prochain,

Culture -
23-07-2017
Mila : Un riche programme culturel « Eté 2017 »

Dans le cadre des activités culturelles

Culture -
23-07-2017
Oran : Zaho le 28 juillet en concert-live

La chanteuse franco-algérienne Zahera Da

Culture -
23-07-2017
FESTIVAL INTERNATIONAL D’ORAN DU FILM ARABE : Sept films algériens en compétition

La 10e édition du Festival international

Culture -
22-07-2017