Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Video a la une

Interview avec Mohammed DIB à propos de "Qui se souvient de la mer"

dimanche, 13 août 2017 06:00

Lieux de culte : Après l’agression d’un cheikh dans une mosquée d’Oran, peur chez les imams

Écrit par Meriem Kaci
Évaluer cet élément
(0 Votes)

« Des mouvements extrémistes veulent semer la fitna dans nos mosquées et déstabiliser le référent religieux commun aux Algériens. Ils cherchent à s’attaquer au rite sunnite malékite », a déclaré, hier, à Reporters l’imam Djelloul Hadjimi, président de la Coordination nationale des imams. Ce religieux réagissait à la déclaration du ministre de l’Intérieur qui a dit avoir instruit les walis et les services de sécurité pour protéger les imams de la République et de veiller à leur intégrité physique ainsi qu’à leur quiétude.


Il réagissait surtout à l’affaire de l’imam d’une mosquée d’Oran qui a été harcelé et agressé depuis plusieurs semaines par de présumés salafistes.
L’affaire est aux mains des services de sécurité. Hier, en effet, le ministère de l’Intérieur a indiqué dans un communiqué avoir instruit les walis et les services de sécurité afin d’assurer la sécurité et la tranquillité des imams et de les protéger contre les actes d’agression et de violence verbale. « Conscient des dernières préoccupations de nos imams en ce qui concerne leur sécurité et tranquillité menacées par des actes d’agression et de violence verbale, qui restent isolés, le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’Aménagement du territoire confirme avoir pris immédiatement les mesures qui s’imposent devant telle situation », souligne le communiqué.
Cette affaire a été ébruitée après que l’imam Omar Ibn al Khattab, dans la ville d’Oran, s’est plaint publiquement de menaces de mort. Dans cette mosquée, des présumés salafistes ont tagué les murs intérieurs de l’édifice religieux et l’ont encrassé de graffitis promettant la mort de ce guide spirituel et qui enseigne le Coran aux jeunes enfants. Sur place, l’imam a trouvé également un linceul sur lequel étaient marquées des menaces de mort. Pour Djelloul Hadjimi, qui sait de quoi il parle étant responsable d’une coordination qui fait office de syndicat, l’affaire de l’imam d’Oran « n’est pas la seule du genre ». « Ces attaques et ces agressions sont récurrentes et inquiétantes parce que des imams sont accusés de professer un discours et des pratiques religieuses jugés déviationnistes. Or, c’est totalement faux et dangereux pour la cohésion nationale», ajoute l’imam, qui soupçonnent des radicaux «étrangers au malékisme» et qui veulent «imposer leur diktat par la peur». «Ces gens-là veulent à tout prix imposer dans les mosquées des courants et des pratiques religieux étrangers aux Algériens, à leur rite, leur tradition et leur culture ».
Face à cette situation, les imams ont observé d’immenses sit-in de protestation à Oran et Skikda pour exprimer leur ras-le-bol des agressions. Le président de la Coordination des imams, Djelloul Hadjimi, fait savoir que la coordination a envoyé une lettre à la Présidence, au Premier ministère et au ministère de la Justice pour trouver un moyen de protéger les imams des attaques qu’ils subissent . « Nous avons demandé au ministre de l’Intérieur d’établir une note aux walis pour la protection des imams », a-t-il confirmé. M. Hadjimi milite pour l’adoption d’une loi spécifique criminalisant les agressions physiques contre les imams. 

Dernière modification le samedi, 12 août 2017 22:27

Laissez un commentaire

Monde

«Sauvegarder l’accord sur le nucléaire iranien»

Il existe un vieux principe de base en m

Monde -
17-10-2017
Read more »
Peur pour l’accord sur le nucléaire iranien

Le chef de la diplomatie russe, Serguei

Monde -
17-10-2017
Read more »
Trump renforce les radicaux iraniens

Les États-Unis et l’Iran ont rarement ét

Monde -
17-10-2017
Read more »

Environnement

Culture

9e art « Tizi en bulle », le Premier Salon de la BD à Tizi Ouzou

La Direction de la culture, avec la part

Culture -
17-10-2017
Littérature : L’ouvrage collectif « Mohammed Dib, un écrivain de lumière » au Sila

Publié par les éditions Sédia, réunissan

Culture -
17-10-2017
Patrimoine cinématographique : Préserver pour garder la mémoire

Les travaux du colloque international d’

Culture -
16-10-2017
Ouverture du 9e Festival de musique symphonique : Carton plein !

Programmée pour la deuxième année de son

Culture -
16-10-2017

Région

Der

Sidérurgie : El Hadjar reprend progressivement ses capacités

Le complexe sidérurgique d’El Hadjar tou

Der -
17-10-2017
Ouargla : Le limogeage du directeur de l’Awem divise

Le limogeage du Directeur de l’Agence de

Der -
17-10-2017
Environnement : Tiferdoud, «village le plus propre»

Le premier prix de la 5e édition du conc

Der -
16-10-2017