Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Video a la une

Incendie  à bord du ferry algérien Tariq Ibn Ziyad 

mercredi, 13 septembre 2017 06:00

Ali Benflis, président de Talaie El Houriat : «Nous sommes responsables de l’avenir de notre pays»

Écrit par HICHEM LALOUI
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Animant une conférence de presse, hier à Alger, Ali Benflis, président de Talaie El Houriat, n’a pas manqué d’évoquer les sujets qui animent la scène politique de ces derniers jours. Ainsi, il a estimé que les partisans de l’Article 102 de la Constitution, visant à déclarer la vacance du pouvoir, font presque fausse route.

Les arguments avancés par l’ex-chef de gouvernement et candidat malheureux à deux élections présidentielles, 2004 et 2014, se focalisent autour de la crise dont il estime qu’elle dépasse la simple et seule revendication du départ du chef de l’Etat, de par sa «gravité». «Il est illusoire de croire que ce pouvoir qui a fait de sa survie sa seule priorité, s’engage dans un autre chemin que celui qui a conduit l’Algérie dans la situation alarmante et gravissime dans laquelle elle se trouve aujourd’hui», a-t-il dit dans sa déclaration liminaire. Ajoutant que nous devons «démontrer qu’un autre chemin est possible, que d’autres choix s’offrent à l’Algérie», faisant allusion à la prochaine présidentielle dont il se met, d’ores et déjà, en concurrent. Soulignant : «Nous sommes responsables de l’avenir de notre pays. Et il nous revient à tous de le construire.» Pour Ali Benflis, «l’avenir de l’Algérie est lié au règlement de la crise politique globale», réitérant son appel «à la concertation et au dialogue», car, estime-t-il, «on ne peut apporter de véritables solutions qu’à travers le respect des uns et des autres». Pour lui, le dialogue qu’il prône doit dégager «des solutions». Ces dernières ne peuvent aboutir «sans le règlement de la crise politique, sans de véritables réformes structurelles économiques et sociales». A propos de l’activité officielle, il a estimé qu’elle n’est autre que «gesticulations politiciennes qui ne peuvent apporter de réponse véritable à la crise politique, à l’inertie et à l’illégitimité institutionnelle, au marasme économique. Elles ne peuvent répondre aux attentes des Algériennes et des Algériens».

Laissez un commentaire

Monde

Environnement

Climat : Après trois ans de stabilité, les émissions de CO2 en hausse

  En matière d’environnement rien

Environnement -
14-11-2017
Patrimoine naturel mondial : Deux fois plus de sites menacés

  Blanchiment des coraux, fonte de

Environnement -
14-11-2017
Les start-ups au service de l’environnement

Les progrès réalisés par des entreprises

Environnement -
14-11-2017
Une approche pragmatique de la politique climatique

Les efforts diplomatiques menés en vue d

Environnement -
14-11-2017

Région

Ghardaïa : Chasse aux chauffards et retraits de permis

58 permis de conduire ont

Région -
20-11-2017
MILA : Le wali sur tous les fronts

Le wali de Mila Ahmed Ahm

Région -
20-11-2017
Une bande criminelle neutralisée dans un lieu de débauche

Joli coup de filet des él

Région -
20-11-2017
BORDJ-MENAIEL : Un réseau de trafic de stupéfiants démantelé

Les éléments de la Police

Région -
20-11-2017
Adrar : Un baron de la drogue recherché arrêté

Un baron de la drogue, R.

Région -
20-11-2017

Der

Art contemporain : L’artiste Tom Bogaert expose à partir du 25 novembre à Alger

Plusieurs œuvres de l’artiste belge Tom

Der -
20-11-2017
Incendie à Sidi Fredj : Un court-circuit fait deux morts et un blessé

L’incendie survenu, hier matin, dans un

Der -
20-11-2017
Grève de la faim de Hadda Hazem : Un comité de soutien voit le jour

La grève de la faim menée par la directr

Der -
20-11-2017