Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Video a la une

Incendie  à bord du ferry algérien Tariq Ibn Ziyad 

mardi, 14 novembre 2017 06:00

Premier semestre 2017 : Recettes fiscales pétrolières en nette hausse

Écrit par Rachid Bouarroudj
Évaluer cet élément
(0 Votes)

C’était attendu, la tendance de hausse continue des prix du pétrole a positivement déteint sur les recettes du pays, qui a engrangé au premier semestre de l’année 1 121,3 milliards de dinars, 27% de plus qu’en 2016 à la même période - 883,14 milliards de dinars

, selon le ministère des Finances. Les recettes de la fiscalité pétrolière, réalisées de janvier à juin derniers, se sont également accompagnées d’une baisse importante des dépenses budgétaires, jusqu’à 10% pour celles de l’équipement. Cette hausse de la fiscalité pétrolière intervient dans le sillage de l’augmentation des cours pétroliers qui avaient largement dépassé les 52 dollars au 1er semestre alors que la loi de finances pour 2017 a été élaborée sur la base d’un prix référentiel du baril de pétrole à 50 dollars. D’ailleurs, cette dernière tablait sur une fiscalité pétrolière annuelle de 2 200 milliards de dinars. En revanche, la collecte de la fiscalité ordinaire pour la période mesurée a explosé de plus 75%, se chiffrant à 2 500,8 milliards de dinars contre 1 433,4 milliards au premier semestre 2016. Dans le détail, les ressources ordinaires sont composées de recettes fiscales ordinaires (1 433,6 mds de dinars contre 1 335,8 mds de dinars), de recettes ordinaires (137 mds DA contre 94,62 mds DA), de recettes d’ordres, dons et legs (15 millions de dinars contre 21 millions DA) ainsi que des recettes exceptionnelles (930,4 mds DA contre 3 mds DA). Ainsi, les recettes budgétaires globales (fiscalité pétrolière et ressources ordinaires) effectivement réalisées ont atteint 3 622,05 mds DA contre 2 316,6 mds DA, en hausse de plus de 56% entre les deux périodes de comparaison. Dans le chapitre des recettes budgétaires annuelles, 5 635,5 milliards sont attendus. Pour ce qui est des dépenses budgétaires effectivement engagées entre janvier et fin juin 2017, il est constaté qu’elles ont connu un recul de plus de 5% par rapport à la même période de 2016, s’établissant à 3 876,5 mds DA contre 4 100,3 mds DA avec un recul à la fois des dépenses de fonctionnement et celles d’équipement. Les dépenses de fonctionnement ont diminué à  2 473,16 mds DA contre 2 527,7 mds DA, en baisse de 2%. Quant aux dépenses d’équipement, elles ont reculé à 1 403,3 mds DA contre 1 572,5 mds DA, en baisse de près de 10%. La LF 2017 prévoit des dépenses budgétaires de  6 883,2 mds DA (des dépenses de fonctionnement de 4 591,8 mds DA et des dépenses d’équipement de 2 291,3 mds DA). Pour ce qui est du solde du Trésor public, son déficit a fortement diminué au 1er semestre 2017 comparativement au même semestre de l’année précédente. Son déficit a été de 384 mds DA contre un déficit
1 769 mds DA, en baisse de l’ordre de 78% entre les deux périodes de comparaison. La LF 2017 a prévu un déficit du Trésor public de 1 297 mds DA sur l’année en cours.

Laissez un commentaire

Environnement

Climat : Après trois ans de stabilité, les émissions de CO2 en hausse

  En matière d’environnement rien

Environnement -
14-11-2017
Patrimoine naturel mondial : Deux fois plus de sites menacés

  Blanchiment des coraux, fonte de

Environnement -
14-11-2017
Les start-ups au service de l’environnement

Les progrès réalisés par des entreprises

Environnement -
14-11-2017
Une approche pragmatique de la politique climatique

Les efforts diplomatiques menés en vue d

Environnement -
14-11-2017