Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 07 décembre 2017 06:00

En grève illimitée depuis le 27 novembre dernier : Cnapeste / Béjaïa, les enseignants n’en démordent pas

Écrit par CHAFIK AÏT M’BAREK
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les enseignants affiliés au syndicat autonome Cnapeste de la wilaya de Béjaïa, en grève illimitée depuis le 27 novembre dernier, ne semblent pas près de lâcher du lest. Après près de deux semaines de bras de fer avec leur tutelle, les enseignants protestataires reviennent à la charge en observant, hier matin, leur troisième rassemblement devant le siège de la direction de l’éducation de la wilaya de Béjaïa.

 

Ils étaient des centaines d’enseignants, venus des quatre coins de la wilaya, à répondre à l’appel de leur syndicat qui veut maintenir la pression sur les autorités concernées, jusqu’à l’aboutissement de ses revendications.
Lors de ce rassemblement, les membres du bureau de wilaya du Cnapeste ont, comme à l’accoutumée, organisé une prise de paroles pour haranguer la foule et réitérer leurs doléances.
Les différents intervenants ont, tour à tour, réaffirmé leur détermination à poursuivre leur grève jusqu’à «la satisfaction totale» de leurs revendications.
«Notre patience a atteint ses limites. Nous sommes toujours disposés à reprendre la voie du dialogue, mais apparemment, c’est la direction de éducation qui veut le pourrissement, en tournant le dos à nos revendications justes et légitimes», ont-ils affirmé en substance. Le coordinateur de wilaya du Cnapeste, M. Slimane Zenati, revient, pour sa part, sur les différentes étapes de négociations que son syndicat a menées depuis le début de la grève, avec le directeur de éducation. «Les pourparlers engagés avec les autorités de wilaya se sont avérés un échec total, dont la responsabilité incombe principalement aux responsables de la DE», a-t-il regretté.
Selon l’orateur, les dernières négociations avec les responsables de la wilaya, ont eu lieu dans la soirée de dimanche passé, en présence du directeur de l’Education (DE). «De notre côté, nous avons la conscience tranquille, puisque nous leur avons tendu la main, dans l’espoir d’œuvrer à trouver un compromis afin que l’année scolaire se déroule dans de bonnes conditions. Toutefois, des blocages persistent de la part des responsables de la DE qui s’entêtent à ignorer nos revendications», a-t-il déploré. Et à M. Zenati de préciser que «la pierre d’achoppement lors des négociations de dimanche dernier se situe particulièrement au niveau de quatre points de revendications. A savoir, la régularisation des dossiers des 1000 enseignants ayant terminé leur stage de formation depuis 2014 et ceux passés du grade de base au grade supérieur, la réintégration des ingénieurs enseignants ayant réussi leur concours et la régularisation financière des 2 200 dossiers d’enseignants». Notons que depuis le début de la grève du Cnapeste, trois chefs de service de la DE ont été déjà relevés de leurs fonctions, a fait savoir le coordinateur du Cnapeste. Malheureusement, ces mesures prises par le directeur de l’éducation de Béjaïa, n’ont pu mettre fin au bras de fer opposant les deux parties antagonistes.
Il est à signaler qu’au moment où le nouveau président de l’APW de Béjaïa, M. Mehenni Haddadou, recevait, hier, les responsables du Cnapeste, à l’effet de lui faire part de leurs doléances, les enseignants protestataires ont décidé d’improviser une marche à travers les rues de la ville des Hammadites, en scandant «Y en a marre du bricolage !». Vers 13h00, les manifestants se sont dispersés dans le calme. 

Laissez un commentaire

Environnement

Climat : Après trois ans de stabilité, les émissions de CO2 en hausse

  En matière d’environnement rien

Environnement -
14-11-2017
Patrimoine naturel mondial : Deux fois plus de sites menacés

  Blanchiment des coraux, fonte de

Environnement -
14-11-2017
Les start-ups au service de l’environnement

Les progrès réalisés par des entreprises

Environnement -
14-11-2017
Une approche pragmatique de la politique climatique

Les efforts diplomatiques menés en vue d

Environnement -
14-11-2017

Culture

«Les Zinzins du Café Riche» : Le charme discret de la dinanderie

La dinanderie aura été, aux côtés de l’a

Culture -
12-12-2017
Annaba : Premières journées des théâtres régionaux

  Du 11 au 14 décembre se tiennent

Culture -
12-12-2017
Arabie saoudite : Après 35 ans, l’interdiction des cinémas levée

L’Arabie saoudite a levé, hier lundi, l’

Culture -
12-12-2017