Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 07 décembre 2017 06:00

Emmanuel Macron à Alger : Un bain de foule, des messages et une jeunesse courtisée

Écrit par Azzeddine Bensouiah
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Président français a lancé des messages à l’adresse de la jeunesse algérienne à qui il affirme accorder un grand intérêt. Profitant d’un bain de foule au centre-ville, Emmanuel Macron est allé à la rencontre des gens qui étaient massés aux abords des rues, allant même jusqu’à les interpeller parfois, pour débattre, à bâtons rompus sur les sujets qui divisent de part et d’autre de la Méditerranée, notamment la question des visas et de la liberté de circulation des personnes.


Mais, pour lui, l’essentiel était de faire passer son message : «Je suis venu ouvrir une nouvelle page dans les relations algéro-françaises.» Et de préciser que cette page d’avenir sera ouverte avec la jeunesse algérienne. Il s’est dit confiant que cette visite permettra de changer la vision qu’ont les jeunes Algériens de la France.
Contrairement à ses prédécesseurs, le Président Macron, tout en se prêtant au bain de foule traditionnel, ne s’est pas contenté de saluer de la main les gens massés dans la rue. Bien au contraire, il est allé à leur rencontre, a serré beaucoup de mains, pris d’innombrables selfies et a même interpellé certains d’entre eux. En retour, il a eu droit à des youyous et à des «bienvenues en Algérie» à profusion.
Interrogé, en plein bain de foule, au sujet de ses déclarations concernant le colonialisme, le président Macron a affirmé qu’il n’était «pas incohérent», allusion à ses propos à partir d’Alger, lorsqu’il affirmait que le colonialisme était «un crime contre l’humanité». Alors, le Macron candidat serait-il différent du Macron président ? «C’est la même personne qui vous parle». Mais il ne faudrait pas s’attendre qu’il en fasse plus sur le lourd dossier de la mémoire. Le président français est arrivé à Alger aux environs de 11 heures. Il a été accueilli à sa descente d’avion par le président du Conseil de la Nation, du Premier ministre, du vice-ministre de la Défense et du ministre des Affaires étrangères.
Première destination du Président français : le sanctuaire des Martyrs où il a déposé une gerbe de fleurs. Un geste fortement symbolique de par la délicatesse de la question de la mémoire entre les deux pays.
L’hôte d’Alger s’est, par la suite, offert un bain de foule entre les rues Didouche-Mourad et Larbi-Ben Mhidi, sous un ciel bleu azur, dans un quartier qui a connu d’intenses opérations d’embellissement ces derniers jours.
Lors de sa promenade, le chef de l’Etat français a emprunté la rue Larbi-Ben M’hidi où il a serré la main et échangé des propos avec des citoyens attablés sur des terrasses de cafés ou se trouvant sur les trottoirs de la rue avant de se diriger vers la Place de l’Emir Abdelkader, un des grands symboles de la résistance algérienne contre l’occupation française.
Le président français s’est rendu ensuite à la Librairie du Tiers Monde. Dans une déclaration à la presse, M. Macron s’est dit d’emblée «heureux» de l’accueil qui lui a été réservé. «Je veux transmettre un message au peuple algérien que je veux une France aux côtés de l’Algérie et qui aide la jeunesse algérienne à réussir», a-t-il déclaré, ajoutant que le développement de la coopération bilatérale sera également un des grands dossiers de cette visite.
«Notre mission est d’aller de l’avant et prendre des décisions structurantes pour les prochains mois et les prochaines années, notamment en matière économique et de sécurité collective», a-t-il souligné. Par ailleurs, et suite à l’annonce du décès de Johny Halliday, la presse française, présente en force à Alger, n’a pas manqué d’interpeller Emmanuel Macron, en plein bain de foule, pour évoquer longuement le chanteur et les relations entre le chef d’Etat français et le défunt.La visite du Président français s’est poursuivie à l’université Benyoucef-Benkhedda (ex-fac centrale), avant d’entamer les pourparlers avec les officiels algériens, à commencer par le Premier ministre et, en fin de journée, le président Bouteflika. La visite a été ponctuée par une conférence de presse tenue à l’hôtel El Aurassi. 

Laissez un commentaire

Environnement

Climat : Après trois ans de stabilité, les émissions de CO2 en hausse

  En matière d’environnement rien

Environnement -
14-11-2017
Patrimoine naturel mondial : Deux fois plus de sites menacés

  Blanchiment des coraux, fonte de

Environnement -
14-11-2017
Les start-ups au service de l’environnement

Les progrès réalisés par des entreprises

Environnement -
14-11-2017
Une approche pragmatique de la politique climatique

Les efforts diplomatiques menés en vue d

Environnement -
14-11-2017

Culture

«Les Zinzins du Café Riche» : Le charme discret de la dinanderie

La dinanderie aura été, aux côtés de l’a

Culture -
12-12-2017
Annaba : Premières journées des théâtres régionaux

  Du 11 au 14 décembre se tiennent

Culture -
12-12-2017
Arabie saoudite : Après 35 ans, l’interdiction des cinémas levée

L’Arabie saoudite a levé, hier lundi, l’

Culture -
12-12-2017