Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 02 janvier 2018 06:00

Education nationale : Prochain tour de table sur le statut particulier des salariés entre le ministère et les syndicats

Écrit par Wafia Sifouane
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Les syndicats autonomes du secteur de l’éducation auront à s’attaquer, en ce début d’année, au dossier du «statut particulier» des salariés. Selon une bonne source, des réunions de travail entre la ministre de l’Education nationale Nouria Benghebrit et les syndicats débuteront dès le 15 janvier.


Du côté syndical, elles auront pour objectif de revenir sur les «flagrantes anomalies » que contient le statut actuel. Le chargé de communication du Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap) parle même de « la nécessité et de l’urgence à réviser» ce statut. « L’actuel statut particulier est bourré d’anomalies et d’incohérences : les enseignants formateurs du cycle secondaire, par exemple, sont actuellement à la catégorie 16 au même titre que les directeurs d’établissement du même cycle. Il n’est pas logique qu’un enseignant qui ne fait que quinze heures par semaine touche le même salaire que le directeur qui ne fait pas moins de quarante heures par semaine », déplore Nabil Ferguenis.
Autre catégorie lésée par l’actuel statut particulier, le surveillant général. « Nous assistons aujourd’hui à une véritable pénurie de surveillant général dans nos établissements suite à l’incohérence du statut particulier qui le place dans la même catégorie que l’enseignant, alors qu’il est le premier à être à l’école et le dernier à la quitter. Les enseignants ne postulent plus pour le poste de surveillant général car ils seront obligés de travailler plus pour la même rémunération », a-t-il fait savoir. Pour remédier à cela, le syndicat a préconisé la mise en place de mesures incitatives au profit des surveillants généraux mais aussi la révision de leur catégorie. Par ailleurs, le Snapap a aussi souligné l’existence de postes inutiles de nos jours, à l’instar de l’adjoint d’éducation, remplacé par le superviseur. Quant à la réceptivité de la tutelle face aux propositions des syndicats du secteur, Nabil Ferguenis a affirmé être confiant vis-à-vis du changement de la situation.
« Nous espérons beaucoup de ces séances de travail même si nous savons que nos revendications ne seront pas satisfaites à 100%. Mais une chose est sûre c’est qu’il y aura beaucoup de changements », a -t-il indiqué.
Par ailleurs, et face à la récente polémique ayant entouré l’enseignement de la langue tamazight et sa promotion, le Snapap a appelé les autorités à réviser la loi d’orientation datant de 2008 qui stipule que l’apprentissage de la langue tamazight reste au choix des parents et de l’élève. « Partant du fait qu’il s’agit d’une langue nationale et officielle, la langue tamazight doit être obligatoire et non facultative comme elle l’est actuellement. S’il n’y a pas de changement, cela voudrait dire qu’il n’y a aucune volonté politique à promouvoir une langue nationale », a fait savoir le syndicaliste. 

Laissez un commentaire

Economie

Sports

L’USM Alger affrontera le Rayon Sport cet après-midi (17h00) : Pour rester aux manettes !

L’USM Alger, unique représentant algérie

Sports -
18-07-2018
Paolo Guerrero va pouvoir jouer avec Flamengo

Paolo Guerrero va pouvoir jouer avec Fla

Sports -
18-07-2018
Tim Cahill, légende du foot en Australie, prend sa retraite internationale

L’attaquant Tim Cahill, qui détient le r

Sports -
18-07-2018

Culture