Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 03 janvier 2018 06:00

Automobile-Importation : Nette hausse de la facture d’importation de véhicules et des collections CKD

Écrit par Rachid Beldi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La facture des importations algériennes de véhicules et des collections CKD a atteint 1,82 milliard de dollars sur les onze premiers mois de l’année 2017, contre 1,92 milliard de dollars, selon le Centre national de l’information et des statistiques des Douanes (Cnis).


Le nombre global des véhicules importés, entre véhicules de tourisme, de transport de personnes et de marchandises, a été de 18 035 unités contre 74 088 unités à la même période 2016.
La facture d’importation des collections CKD servant au montage des véhicules de tourisme s’est chiffrée, à elle seule, à 1,34 milliard de dollars entre janvier et novembre de la défunte année, contre 645 millions de dollars à la même période de 2016. Une nette hausse qui vient mettre en exergue une nouvelle fois le coût de l’activité assemblage automobile en Algérie qui , en plus d’avoir accueilli un nouvel opérateur en juin 2017, à savoir Sovac Production et Gloviz, a vu les usines déjà opérationnelles (Renault Algérie Production et Hyundai-TMC) monter en cadence et donc augmenter leurs importations en kits à assembler. Cette facture risque de s’alourdir encore davantage cette année avec l’arrivée de Peugeot Citroën Production Algérie (PCPA), dont l’entame de l’assemblage a été annoncée pour mars prochain, et aussi Nissan Algérie qui devra livrer ses premiers véhicules à la fin de l’année.
Pour l’assemblage des véhicules de transport de personnes et de marchandises, la facture s’est établie à 168,44 millions de dollars, légère hausse par rapport à 2016 où elle avait atteint 159,83 millions de dollars. Quant aux importations des véhicules de tourisme, elles ont coûté 92,37 millions de dollars, pour 7 453 unités, contre 585,02 millions de dollars (53 292 unités) en 2016. Ces importations ont été réalisées dans le cadre des commandes effectuées en 2016 par voie de licences et qui n’ont pu être satisfaites durant cette année, précise le Cnis. Pour rappel, aucune licence d’importation de véhicules n’a été octroyée l’année dernière. Les véhicules de transport de personnes ont été importés pour un montant de 18,04 millions de dollars (455 véhicules importés) contre 46,08 millions de dollars (799 véhicules), alors que les véhicules de transport de marchandises ont été importés pour 204,22 millions de dollars (10 127 véhicules) contre 516,3 millions de dollars (19 997 véhicules).
A noter aussi que les importations des parties et accessoires des véhicules automobiles (pièces détachées pour les automobiles finies...) ont augmenté à 363,5 millions de dollars contre 357,42 millions de dollars (+1,7%).


Les licences d’importation aux enchères
Dans un communiqué relatif aux mécanismes d’encadrement des opérations d’importation de marchandises, publié hier, le ministère du Commerce livre plus de détails sur la gestion du contingent quantitatif concernant les importations de véhicules par voie de licence. Pour rappel, cette formule a été annulée pour l’ensemble des produits concernés, à l’exception des véhicules. Dans ce sens, la partie du communiqué réservée aux importations automobiles revient sur « la mise en place d’un contingent quantitatif pour les véhicules automobiles à l’exclusion des collections CKD/SKD destinées au montage de véhicules, en l’occurrence le contingent portera sur les positions tarifaires 87-01, 87-02, 87-03, 87-04 et 87-05, notamment les véhicules de tourisme, les véhicules de transport de marchandises et les véhicules de transport de personnes.
La même source précise que « l’accès aux licences d’importation, et plus particulièrement celles devant régir les contingents tarifaires fixées dans le cadre de l’Accord d’association avec l’Union européenne, s’effectuera par voie d’adjudication, sur la base d’une mise à prix par référence au modèle de cahier des charges approuvé par l’arrêté interministériel, fixant les conditions et les modalités d’accès par voie d’enchères au contingent ou à ses tranches ». L’avis public d’ouverture du contingent précisera la nature et la consistance des marchandises dont l’importation est soumise à l’obtention d’une licence, ajoute-t-on, non sans préciser que « seuls les opérateurs économiques dont l’activité de production ou de distribution est liée directement aux produits soumis au contingent ouvert, peuvent soumissionner pour l’accès au contingent ou à ses tranches». 

Laissez un commentaire

Economie

Sports

L’USM Alger affrontera le Rayon Sport cet après-midi (17h00) : Pour rester aux manettes !

L’USM Alger, unique représentant algérie

Sports -
18-07-2018
Paolo Guerrero va pouvoir jouer avec Flamengo

Paolo Guerrero va pouvoir jouer avec Fla

Sports -
18-07-2018
Tim Cahill, légende du foot en Australie, prend sa retraite internationale

L’attaquant Tim Cahill, qui détient le r

Sports -
18-07-2018

Culture