Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
lundi, 08 janvier 2018 06:00

Bouira On s’active pour marquer la fête de Yennayer

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les préparatifs pour la célébration du Nouvel an amazigh coïncidant avec le 12 janvier de chaque année vont bon train dans un climat de fraternité et de grande joie à Bouira après la consécration de Yennayer fête nationale et officielle par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika.

Au niveau du chef-lieu de la wilaya, le coup d’envoi des préparatifs a déjà été donné depuis plus d’une semaine avec au programme plusieurs activités culturelles et artistiques devant être lancées à partir de dimanche, selon le directeur de la culture, El-Hachemi Bouhired. Série d’activités dont des expositions qui seront dédiées aux produits artisanaux traditionnels berbères et aux produits du terroir de la région de Bouira, a-t-il dit. Des expositions seront consacrées à la robe kabyle, à la poterie, aux bijoux ainsi qu’aux mets traditionnels berbères, a précisé le directeur de la culture. Des conférences et des lectures poétiques en Tamazight «sont également prévues à cette occasion, dont la célébration de Yennayer cette année est officielle, ce qui est très important pour toute l’Algérie, car il s’agit d’une décision qui consolidera davantage l’unité et la cohésion sociale dans notre pays», a souligné M. Bouhired. Par ailleurs, le salon du livre et de la photo sera présent aussi à cette occasion avec la participation de plusieurs éditeurs et écrivains, a indiqué le même responsable, précisant qu’une autre exposition sur les arts plastiques fait partie aussi du programme concocté par la direction de la culture de la wilaya de Bouira en prévision de Yennayer. Les festivités de la célébration du Nouvel an amazigh à Bouira porteront aussi sur l’organisation d’ateliers au niveau de la maison de la culture Ali-Zaâmoum pour apprendre aux visiteurs les lettres de l’alphabet amazigh. Ces ateliers sont dédiés aux visiteurs désireux d’apprendre, à partir de cette année la langue amazighe via des cours sur l’alphabet amazigh, a expliqué M. Bouhired. Les Bouiris vont profiter également de cette fête nationale pour assister à des pièces théâtrales dont le thème central tourne autour de la langue et culture amazighes et sur les traditions ancestrales berbères. De bons comédiens seront présents sur la scène à cette occasion, a ajouté le même responsable. Ces activités entrent dans le cadre du programme officiel et la semaine du patrimoine amazigh concoctés par le ministère de la Culture pour la célébration de Yennayer, a rappelé M. Bouhired. Par ailleurs, plusieurs associations culturelles à l’image de Thagherma à Haïzer, Ithri (El-Adjiba), s’activent pour marquer l’évènement en s’attelant à présenter des activités culturelles diverses, notamment à travers les villages et les communes, où la fête sera célébrée dans la fraternité et la solidarité. Dans la commune de Bechloul (Est de Bouira), le collectif des citoyens du village montagneux de M’laoua, comptent, eux aussi, présenter un programme spécial à l’occasion de Yennayer, dont une conférence sur l’histoire du nouvel an amazigh, qui sera animée par l’inspecteur en Tamazigh, Smai Merzouk, selon les organisateurs. Des expositions dédiées aux différents produits traditionnels de la région, ainsi qu’un repas collectif sont prévus à cette occasion. Une invitation a déjà été envoyée même au ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi pour assister à la célébration de Yennayer à M’laoua, a indiqué à l’APS, Ali, un des représentants de citoyens du village. A Ahnif, les préparatifs se poursuivent aussi pour célébrer Yennayer en renouant avec des actions de solidarité et de partage. Pour revaloriser le patrimoine social et culturel de la région, l’association locale de la commune prévoit d’organiser un mariage traditionnel qui sera célébré conformément aux rites et cérémonies kabyles. 

Dans la commune voisine de M’Chedallah, une série d’activités similaires sont prévues pour la célébration de Yennayer. «Cette année, nous le fêterons de façon officielle, c’est un grand acquis que nous venons d’avoir après de longues années de sacrifices.» Consacrer Yennayer, fête nationale et officielle explique une grande reconnaissance par l’Etat des revendications culturelles et identitaires légitimes de tous les Algériens, a avoué Samir de M’Chedallah, étudiant en langue et culture amazighes à l’université Akli-Mouhand Oulhadj de Bouira. Il s’agit d’une décision courageuse du Président Abdelaziz Bouteflika visant à consolider davantage l’unité et l’identité nationales, a-t-il dit, précisant qu’il participe, lui aussi, aux préparatifs de la fête de Yennayer à ex-Maillot. Selon les organisateurs, des lectures poétiques et des pièces théâtrales en Tamazight et les expositions sont au cœur du programme concocté pour cette occasion. 

Laissez un commentaire

Monde

Afghanistan : Au moins 18 morts dans un attentat à Kaboul

Au moins 18 personnes, dont 14 étrangers

Monde -
22-01-2018
Read more »
Jérusalem : Le roi de Jordanie exprime à Pence son «inquiétude»

Le roi Abdallah II de Jordanie a exprimé

Monde -
22-01-2018
Read more »
Egypte : Le président Sissi candidat à sa succession

L’Egypte est déjà à l’heure des élection

Monde -
21-01-2018
Read more »