Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 09 janvier 2018 06:00

Les médecins résidents investissent la rue à Béjaïa

Écrit par CHAFIK AÏT M’BAREK
Évaluer cet élément
(0 Votes)

En grève illimitée depuis le 24 décembre dernier, des dizaines de médecins résidents exerçant au centre hospitalo-universitaire (CHU) Khellil-Amrane de Béjaïa ont improvisé, hier matin, une marche silencieuse au chef-lieu de wilaya, en guise de solidarité avec leurs confrères d’Alger,

victimes de la « brutalité » policière qui s’est abattue sur la manifestation organisée mercredi 3 janvier dernier au niveau du CHU Mustapha-Pacha.
Vêtus de leurs blouses blanches, les manifestants ont battu le pavé depuis le siège du CHU Khellil Amrane de Béjaïa jusqu’à l’ancienne maternité de Targa Ouzemour, devenue un établissement hospitalier spécialisé (EHS) Mère-Enfant. Après une brève halte au niveau de cette clinique d’accouchement, les médecins protestataires reprendront leur bâton de pèlerin pour réinvestir la rue, en se dirigeant vers le carrefour d’Aâmriw, à hauteur de la Maison de la culture Taos-Amrouche, avant de revenir à leur point de départ.
Notons que cette marche silencieuse, qui s’est déroulée dans le calme, s’inscrit dans le sillage du mouvement de protestation initié à l’échelle nationale par le Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra) depuis le 24 décembre dernier.
Au terme de leur manifestation, les médecins protestataires ont décidé de désigner une délégation devant représenter la wilaya de Béjaïa lors du rassemblement national prévu aujourd’hui, mardi 9 janvier 2018, au niveau du CHU d’Oran.
Selon le Dr Rouha Mohamed Amine, médecin résident en chirurgie au CHU de Béjaïa, le rassemblement d’Oran constitue un événement majeur, puisqu’il permettra de réunir l’ensemble des régions du pays pour faire valoir pacifiquement les revendications, somme toutes légitimes, de la corporation de médecins résidents, plus particulièrement la suppression du service civil.
« Nous serons présents en force à Oran pour réclamer nos droits et dénoncer, par la même, la brutalité dont a fait preuve la police lors de la répression de mercredi passé, à l’entrée de l’hôpital Mustapha-Pacha d’Alger », nous a fait savoir notre interlocuteur.
Ce dernier tient, en outre, à souligner que « le collectif des médecins résidents de Béjaïa demeure solidaire de ses collègues d’Alger, notamment les victimes de la bavure policière de mercredi dernier ». Avant d’ajouter : « Nous soutenons toutes les actions initiées par le Camra auquel nous sommes affiliés.
Les agresseurs des médecins du CHU Mustapha, ainsi que leurs commanditaires, doivent répondre de leurs actes devant la justice ». 

Laissez un commentaire

Monde

Afghanistan : Au moins 18 morts dans un attentat à Kaboul

Au moins 18 personnes, dont 14 étrangers

Monde -
22-01-2018
Read more »
Jérusalem : Le roi de Jordanie exprime à Pence son «inquiétude»

Le roi Abdallah II de Jordanie a exprimé

Monde -
22-01-2018
Read more »
Egypte : Le président Sissi candidat à sa succession

L’Egypte est déjà à l’heure des élection

Monde -
21-01-2018
Read more »