Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 14 janvier 2018 06:00

Front social : L’Intersyndicale annonce une grève nationale le 14 février

Écrit par Wafia Sifouane
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après avoir annoncé son intention de durcir son mouvement, l’Intersyndicale passe à l’acte et décide d’organiser, à la date du 14 février, une journée de grève nationale dans tous les secteurs que ses syndicats représentent : éducation, santé et fonction publique.

C’est suite à une réunion de travail rassemblant les quatorze syndicats affiliés à l’Intersyndicale hier, à Alger, et après avoir passé au crible les dernières données de l’actualité, que cette décision a été prise. « Ce que nous avons constaté, c’est que le gouvernement continue à pratiquer sa politique d’appauvrissement du peuple et à faire la sourde oreille à nos revendications. Nous avons adressé des courriers aux plus hautes instances du gouvernement sans qu’aucune d’entre elles daigne nous répondre, là c’est du mépris », a déclaré Idir Achour, secrétaire générale du Conseil des lycées d’Algérie. En plus de cette action de débrayage, l’Intersyndicale a appelé à des sit-in régionaux devant les sièges des wilayas sur l’ensemble du territoire national. « Nous allons mobiliser l’ensemble de nos troupes pour que les autorités comprennent enfin que nous avons aussi notre mot à dire », a-t-il affirmé.
L’Intersyndical, et lors de cette même réunion, a remis, encore une fois, sur la table, le problème des atteintes aux libertés syndicales dont le nombre de ne cesse de s’accroître, selon lui. Dernière en date, la violente répression des médecins résidents. Tout en affirmant son soutien entier à l’action menée par les médecins résidents, l’Intersyndicale a annoncé sa participation à un sit-in de protestation du Syndicat algérien des postiers (SAP), prévu le 1er février prochain devant le siège de la direction générale d’Algérie Poste. Rappelons que deux responsables de cette organisation syndicale autonome, le secrétaire général ainsi que le responsable de communication, ont été victimes, en 2014, de licenciement abusif de la part d’Algérie Poste. Malgré une décision de justice, sommant la direction de l’opérateur postal de les réintégrer, les deux syndicalistes demeurent aujourd’hui au chômage.
Par ailleurs et malgré l’absence de réponse de la part des autorités aux appels de l’Intersyndicale à ses différentes correspondances, l’organisation syndicale a décidé de récidiver en envoyant un énième courrier au président de la République ainsi qu’au Premier ministre. Concernant le projet de réforme du code du travail, dénoncé par l’Intersyndicale qui n’a pas hésité à installer une commission technique chargée d’élaborer des propositions, Idir Achour nous a annoncé que les propositions de l’Intersyndicale sont fin prêtes et seront dévoilées au moment opportun. « La commission que nous avons installée a très bien travaillé, nos propositions seront bientôt annoncées au grand public et aux médias », a-t-il fait savoir. Quant à la création de la Confédération nationale des syndicats autonomes, l’Intersyndicale semble vouloir décaler cette action à plus tard.
« Nous comptons nous réunir le 17 février prochain pour discuter et planifier nos prochaines actions car une chose est sûre maintenant, nous ne pouvons plus faire marche arrière et nous comptons user de tous les moyens légaux pour faire valoir nos droits et ceux des travailleurs algériens », a conclu le SG du CLA.

Laissez un commentaire

Monde

Syrie Menace d’escalade entre Damas et Ankara

La relation déjà gravement détériorée en

Monde -
20-01-2018
Read more »
Migrants : L’Autriche crée une «unité de protection des frontières»

Le nouveau ministre de l’Intérieur autri

Monde -
20-01-2018
Read more »
Tirs de mortier sur une clinique psychiatrique, 14 blessés

Au moins 14 personnes ont été blessées p

Monde -
20-01-2018
Read more »