Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 01 février 2018 06:00

Subventions publiques : Une commission pour dégager un système ciblé

Écrit par Feriel Nourine
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le projet gouvernemental de réorienter le système de subventions publiques pour en faire un dispositif social ciblé est en train de faire son chemin. C’est du moins ce qui ressort des déclarations faites, avant-hier, par le ministre du Commerce, Mohamed Benmeradi, lors de son intervention devant de la Commission des affaires économiques

, du développement, de l’industrie, du commerce et de la planification de l’Assemblée populaire nationale (APN). Interrogé par les membres de cette commission sur l’état d’avancement de ce dossier, M. Benmeradi a fait savoir qu’un groupe de travail, regroupant des représentants du ministère des Finances et de plusieurs autres départements, et supervisé par le Premier ministre, se penche actuellement sur l’examen du système des subventions pour passer à un système ciblé. Quant à la question de savoir quelles sont les mesures à prendre pour orienter les subventions de l’Etat en direction des catégories sociales qui en ont en besoin, le ministre a répondu que le groupe de travail chargé de cette mission est en train d’étudier la situation, sans apporter plus de précisons dans ses propos. Il ajoutera néanmoins que l’opération ne sera pas achevée avant la fin 2018. A la veille de son passage devant la Commission parlementaire, le premier responsable du département du Commerce avait abordé, dimanche dernier, le sujet des subventions sur les ondes de la Radio nationale en déclarant qu’une évaluation du système de subvention était en cours au niveau du gouvernement. 

« Nous sommes en train de travailler pour voir concrètement comment basculer d’un système de subvention généralisé vers un système ciblé qui nous permettra de mettre fin à cette incohérence qui contribue aux dérèglements observés dans le commerce extérieur », a expliqué M. Benmeradi.
Avant le ministre du Commerce, son collègue des Finances, Abderrahmane Raouya, avait indiqué devant la Commission des finances de l’APN, en octobre dernier, que l’opération du système de subventions ciblées devrait être opérationnelle dans deux ans, en évoquant, lui aussi, la mise en place d’une commission de travail dans cette perspective. Le changement se fera par étape, avait précisé M. Raouya, à travers le recours d’une opération graduelle dans l’application du nouveau système. Il s’agira, a-t-il expliqué, d’opérer une expérimentation dans deux ou trois wilayas pilotes. La réorientation du système de subventions est, faut-il le rappeler, inscrite dans le plan d’action du chef du gouvernement, Ahmed Ouyahia. Lors de la présentation de ce plan devant l’APN, en septembre dernier, M. Ouyahia avait indiqué que les subventions seraient rationalisées tout en évitant les injustices.
« Les subventions publiques directes ou indirectes feront l’objet d’une rationalisation, précédée d’une bonne préparation, pour éviter les injustices et les incompréhensions », avait déclaré le Premier ministre devant les députés.
En attendant, l’ensemble des subventions en place sur les produits de base sont restées en vigueur pour 2018.
Les subventions publiques concernent le lait en sachet, le pain, les carburants, l’eau, l’électricité et le gaz. Entre 2011 et 2017, l’Etat a mobilisé près de 12 milliards de dinars pour assurer les subventions des prix de l’huile alimentaire raffinée ordinaire et du sucre blanc, selon les chiffres du ministère du Commerce, rendus publics il y a à peine deux semaines. 

Laissez un commentaire