Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 01 février 2018 06:00

Montage automobile : La nouvelle liste des opérateurs fin prête

Écrit par Rachid Beldi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La liste révisée et étendue des opérateurs, retenue dans le cadre de l’activité  de réassemblage automobile en Algérie, devait être validée hier par Ahmed Ouyahia, le 31 décembre étant la date limite avant l’application de  l’instruction du 14 décembre dernier émanant du chef du gouvernement.

 


Cette instruction, faisant état de seulement 10 usines retenues, a été, pour rappel, différée au 31 janvier 2018 dans le cadre d’une nouvelle note adressée par le Premier ministre aux ministères de l’Industrie et des Mines, des Finances et du Commerce, ainsi qu’au Directeur général de l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI).
Ce report fait suite à « la demande de Monsieur le ministre de l’Industrie et des Mines de revoir les données du dossier de l’activité de production et du montage de véhicules «, avait justifié la même source. Une demande intervenue suite aux nombreux recours déposés par des opérateurs, engagés dans le secteur automobile depuis plusieurs années et qui avaient déposé des dossiers pour passer à l’étape de l’assemblage, avant de se voir exclus sans comprendre réellement sur quelle base a été opéré le choix du gouvernement pour dégager la liste à polémique des 10 usines retenues, alors que le nombre de demandes d’agrément dépasse les 90 opérateurs, dont certains représentent des marques historiques en Algérie. Les opérateurs protestataires n’ont pas été seuls à tenter de convaincre le gouvernement de « rectifier le tir», puisque même des ambassadeurs de plusieurs pays, dont les constructeurs locaux, partenaires d’opérateurs algériens, ont été écartés du projet de l’industrie automobile en Algérie, se sont, eux aussi, déployés pour convaincre les autorités concernées. C’est d’ailleurs surtout cette offensive diplomatique qui aurait incité Youcef Yousfi à intercéder auprès d’Ahmed Ouyahia. Reste que, toujours selon nos sources, la liste des opérateurs retenus en premier n’a été étendue qu’à une poignée d’entreprises repêchées dont les noms les plus cités sont ceux de Global Group (Kia et Hyundai Trucks & Bus), Foton Motors Algérie (entre l’Algérien KIv Group et le constructeur de camion chinois Foton), JAC (Emin Auto) et Daewoo Engins (groupe Nabti). Les usines retenues dans la nouvelle liste s’ajouteront à celle des 10 déjà sélectionnées en décembre dernier, dont 5 pour les véhicules particuliers et 5 autres pour les poids lourds et bus.
Pour les véhicules particuliers, le chef du gouvernement avait retenu Renault Algérie Production (RAP) de Oued Tlelat (Oran), Tahkout Manufacturing Company (Hyundai VP), à Tiaret, Sovac Production, à Relizane, Peugeot Citroën Production Algérie (PCPA), à Oran, et Nissan Algérie, à Relizane.

Dernière modification le mercredi, 31 janvier 2018 22:13

Laissez un commentaire