Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 06 février 2018 00:05

Elle a pris la décision hier lors de sa rencontre avec les représentants du Cnapeste : Mme Benghebrit dépêchera deux commissions d’enquête à Béjaïa

Écrit par CHAFIK AÏT M’BAREK
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La ministre de l’Education nationale, Mme Nouria Benghebrit, a reçu, hier, au siège de son département, une délégation du Cnapeste de Béjaïa, en présence des membres du bureau national du même syndicat autonome.

Selon le coordinateur de wilaya du Cnapeste de Béjaïa, M. Slimane Zenati, qui a fait partie de cette délégation, la première responsable du secteur de l’Education a décidé, séance tenante, de dépêcher, dès demain, mercredi 7 février, deux commissions d’enquête auprès de la direction de l’Education de la wilaya de Béjaïa. «Nous venons d’être reçus par Mme la ministre en présence des membres du bureau national de notre syndicat. Nous avons tenu, de notre côté, à lui exposer toutes les situations pendantes au niveau du secteur de notre wilaya. Après quoi, elle a décidé de diligenter deux commissions d’enquêtes à Béjaïa », nous a-t-il expliqué au téléphone. Pourquoi justement deux commissions d’inspection ? L’une des deux commissions se chargera d’examiner la situation des deux paliers, primaire et moyen, alors que l’autre va s’enquérir des problèmes du palier secondaire, a-t-il précisé. Selon notre interlocuteur, Mme Benghabrit leur a promis que ces deux commissions vont éplucher l’ensemble des dossiers (finances, administration, promotions, primes, œuvres sociales, logements de fonction, formation, moyens pédagogiques…). « C’est avec une grande satisfaction que nous avons reçu la décision prise par Mme la ministre et nous sommes favorables pour d’autres rounds de dialogue. Pour peu que ces négociations soient fructueuses et suivies de mesures applicables », nous déclare, en outre, M. Zenati. Interrogé sur le sort de leur mouvement de grève illimitée, le coordinateur du Cnapeste de Béjaïa affirme qu’il n’est pas question de trancher sur le vif sur un tel sujet, car, soutient-il, « la décision d’arrêter ou pas notre grève illimitée est du ressort de notre bureau national ». « Nous nous sommes inscrits dans un mouvement de grève nationale. Du coup, la décision de poursuivre ou pas la grève dépendra de la prochaine réunion du conseil national de notre syndicat», a-t-il ajouté. Et avant d’aller vers un conseil national extraordinaire, ce membre du Cnapeste estime qu’il faudra d’abord attendre les conclusions des deux commissions d’enquête mises en place par Mme Benghabrit. « En tout cas, si Mme Benghebrit a décidé d’enquêter encore une fois de plus dans son secteur à Béjaïa, c’est qu’elle est convaincue que le Cnapeste a raison quelque part. Reste à savoir, si elle aura le courage et les coudées franches pour prendre des décisions de sanctions à l’encontre des responsables locaux ? », s’interroge M. Zenati. 

Laissez un commentaire