Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

ESPACE PUB

300X 250 site reporter

mardi, 06 février 2018 00:18

Déçus par l’issue des négociations, les résidents poursuivent la grève : Dialogue au point mort et pression maintenue

Écrit par Houria Moula
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Finalement, la présence du ministre de la Santé, à l’ouverture de la réunion du Comité chargé du suivi de la plateforme de revendications des médecins résidents, dimanche, n’a pas contribué à mettre fin au bras de fer.

Les médecins résidents ont décidé, hier, de poursuivre le mouvement de grève illimitée, estimant que la rencontre n’a rien apporté de nouveau qui puisse les pousser à reprendre le travail. L’on parle surtout de la forme actuelle du service civil qui est restée « inchangée ». «Le combat continue, chers confrères. Aujourd’hui plus que jamais, notre union et notre détermination sont inébranlables et nous ne ferons aucune concession.» C’est le message qu’a délivré hier le Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra), dans un communiqué, tranchant ainsi en faveur du maintien de la pression sur les autorités au moment où ces dernières appellent à la reprise du travail pour pouvoir avancer dans la sérénité en ce qui concerne le dialogue. Hélas, ce dialogue tombe au point mort. Le Camra regrette, en effet, l’issue de la réunion : «En conclusion, aucune mesure incitative et aucun changement dans la forme actuelle du service civil ». Contacté hier, un membre du bureau national a expliqué qu’au sein de la base, il y a une grande déception, mais aussi un sentiment de mépris après que la majorité des revendications se eurent butté sur un non catégorique. « Les membres du Comité se sont précipités à évacuer la question du service civil, affichant une suite négative à toutes les autres revendications, comme le service militaire, le statut et la formation », dénonce Amine Naïli, estimant qu’il ne peut y avoir d’avancée si l’on n’étudie pas la plateforme de revendication dans sa globalité. Il explique que le Camra pouvait faire des concessions mais à la seule condition d’avoir une idée plus claire sur l’issue de points aussi importants comme le service civil. Le Dr Naïli ne cache d’ailleurs pas ses craintes que « le Comité a épuisé toutes ses cartes en nous appelant à suspendre la grève pour poursuivre le dialogue », et de ce fait rend inutile toute autre réunion qui pourrait être programmée dans les jours à venir. « Sincèrement, je ne vois plus ce que nous pourrons avoir comme résultats d’une autre réunion dans le cadre de ce Comité sans prérogatives », nous dit-il. Pourtant, du côté de la tutelle, on continue à croire au dialogue tout en appelant les résidents à mettre fin au mouvement. Pour l’inspecteur général du ministère de la Santé, Omar Beredjouane, cité par l’APS, « la grève est injustifiée du moment que le dialogue se poursuit avec les autorités publiques dans le cadre de la commission sectorielle ». Beredjouane a appelé les grévistes à « reprendre les cours et le travail », soutenant que « le malade a vraiment besoin d’eux ». « Le dialogue entre les représentants des médecins résidents et les membres de la commission se poursuivra jusqu’à la fin de la semaine en cours », a indiqué le même responsable. Il rappelle au passage que la plateforme des revendications comprend 24 préoccupations « dont plusieurs ont été acceptées, y compris le regroupement familial pour les couples de médecins résidents, l’accès aux œuvres sociales, le droit de bénéficier d’une journée pédagogique, l’association d’un représentant du corps à la commission chargée de leur affectation dans les régions et d’un autre représentant, selon la spécialité, aux commissions nationales d’experts ». A ces déclarations, le représentant du Camra précise qu’« il s’agit de droits déjà acquis par le passé mais qui n’étaient pas appliqués ». A préciser enfin que le bureau national du Camra devrait se réunir en fin de semaine pour décider des suites à donner au mouvement, notamment des actions qui vont accompagner la grève illimitée. « Après cette déception, il est clair qu’on ne va pas rester sans réagir. Il y aura bien une riposte qui se décidera probablement vers la fin de la semaine lors d’une réunion », met en garde Dr Amine Naïli.

Laissez un commentaire

Culture

Patrimoine/Alger : Plus de 100 monuments et sites archéologiques à l’abandon

La wilaya d’Alger compte cinquante-huit

Culture -
22-05-2018
Théâtre Kateb-Yacine de Tizi Ouzou : Lamia Aït Amara, un voyage en musiques algériennes

Elégante, le port altier et élancé, la v

Culture -
22-05-2018
Théâtre : «Slimane Elouk», une comédie croustillante sur les planches du TNA

«Slimane Ellouk», adaptation de Mahieddi

Culture -
22-05-2018
Spectacle : L’orchestre Di Piazza Vittorio en concert le 29 mai à Ibn Khaldoun

L’ambassade d’Italie et l’Institut cultu

Culture -
22-05-2018