Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Bannière SAAFI 2018

samedi, 10 février 2018 06:00

Faute d’organisation de la filière agrumicole : Les exportations d’agrumes en baisse

Écrit par Farid Mellal
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les exportations algériennes d’agrumes ont connu une baisse en 2017, en raison d’un manque d’organisation dans cette filière et de lacunes en matière des normes exigées par le marché mondial, a expliqué, jeudi dernier à Alger, le secrétaire général de l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (Algex), Hocine Boubtina.


Les exportations d’agrumes se sont établies à 20 304 dollars en 2017 contre 42 921 dollars en 2016, a fait remarquer le responsable, à l’occasion d’une journée consacrée aux potentialités et perspectives d’exportation des agrumes, organisée en collaboration avec l’Association professionnelle agricole des agrumiculteurs de la wilaya d’Alger (Apaawa). Les principaux clients sont les pays du Golfe, a-t-il précisé. Par catégories, les exportations d’oranges ont totalisé un montant de 10589 dollars en 2017, soit 52% du total des exportations algériennes en agrumes. Les exportations de mandarines se sont chiffrées à 8351 dollars alors que celles de citron ont été de 1 279 de dollars, a-t-il détaillé lors de cette rencontre.
Le Qatar est le premier client de l’Algérie en matière d’agrumes avec une valeur de 8 943 dollars (44% des exportations), suivi des Emirats arabes unis avec 6 133 dollars (30%) et d’Oman pour 5 104 dollars (25%). Les participants à cette rencontre ont relevé l’importance socioéconomique de la filière de l’agrumiculture et la nécessité du passage de cette filière, basée sur le marché local, à une dynamique axée sur l’avantage comparatif et orientée vers l’exportation. Selon M. Boubtina, cette baisse des exportations témoigne de l’existence de contraintes. Parmi celles-ci, il a cité le manque d’organisation au niveau des professionnels de la filière, l’absence de visibilité sur les capacités d’exportation et la nécessité de répondre aux normes internationales. Evoquant le marché mondial, il a précisé qu’en termes de quantités, les exportations mondiales d’agrumes ont atteint 16,63 millions de tonnes en 2016 et que l’Espagne est le premier exportateur mondial, avec une valeur exportée de 3,5 milliards de dollars, soit 25,8% de l’offre mondiale de ce produit.
A l’échelle locale, l’agrumiculture occupe 0,7% de la superficie agricole utile, tandis que la superficie totale est de 67 190 ha, dont 59 935 ha de superficie productive, avec une prédominance des oranges navels et clémentines.
Pour ce qui est de la production, elle a connu une évolution, passant de 6 millions quintaux en 2007 à 13 millions en 2015. 

Dernière modification le samedi, 10 février 2018 00:32

Laissez un commentaire

Monde