Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

francealgerie

samedi, 10 mars 2018 06:00

À l’occasion de la Journée internationale de la femme : La promotion de la femme : au coeur des objectifs du président

Écrit par Samira Dekkiche
Évaluer cet élément
(0 Votes)

À l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adressé une lettre aux Algériennes les félicitant pour leur «acquis» et pour les encourager à travailler.


Dans son message, lu par Tayeb Louh, ministre de la Justice, garde des Sceaux, à l’hôtel El-Aurassi, Bouteflika a déclaré que cette journée est l’occasion «d’évoquer la référence symbolique de la Journée internationale de la femme et de retracer singulièrement le parcours militant et les acquis de la femme algérienne» qui «a réussi, en tout temps, à imposer sa présence et sa compétence avec mérite». Il a rappelé le rôle de la femme dans la stabilité et la sécurité, «comme symbole de courage et de persévérance, au sein de la famille et de la société où elle exerce ses droits et accomplit ses devoirs en toute liberté et équité». Parmi les objectifs des dirigeants, l’émancipation de la femme sur le plan politique « en lui accordant des droits et l’égalité des chances depuis l’avènement de l’Etat algérien indépendant », a-t-il rappelé, en ajoutant que «nous avons œuvré à consacrer cette démarche pour la promotion des droits de la femme et veillé à lui assurer politiquement et socialement les mêmes droits que son frère l’homme». Le Président a rappelé, également, le rôle de la femme dans le domaine économique, notamment l’entrepreneuriat économique parmi les jeunes, avant de revenir sur l’objectif de la promotion de la participation économique de la femme rurale à travers la mise en place de nombre de dispositifs encourageant leurs initiatives. Pour le chef de l’Etat, cette journée doit être l’occasion d’exprimer «notre fierté à l’égard de notre pays et des femmes algériennes, de leurs acquis et des réalisations accomplies, et non une journée de revendications et de luttes comme c’est le cas dans de nombreuses régions du monde».
«Des régions, y compris dans les pays développés où la lutte, par exemple, pour l’égalité salariale est en tête des revendications pour célébrer cet événement», ajoute-t-il, en insistant sur la nécessité de préserver « notre civilisation et notre identité avec sa triple composante l’islam, l’arabité et l’amazighité ». Le président a appelé la femme algérienne à faire son devoir en inculquant «la culture de l’effort et du travail aux enfants et au sein de notre société». Signalons que cette cérémonie a été présidée par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, en présence des membres du gouvernement, du corps diplomatique accrédité à Alger, de figures féminines politiques, économiques et médiatiques, représentantes des mouvements syndicaux et de la société civile ainsi que des moudjahidate. La cérémonie ouverte par l’allocution de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Edalia, qui a rappelé les acquis de la femme algérienne, notamment les lois pénalisant le harcèlement et la violence contre la femme et l’enfant. La ministre a appelé la femme à préserver ces acquis et renforcer son rôle au sein de la société algérienne.

Laissez un commentaire

Monde