Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
lundi, 12 mars 2018 06:00

Réunion africaine à Alger sur les sources de financement du terrorisme les 9 et 10 avril : Faki Mahamat salue le rôle de l’Algérie dans la réforme de l’UA

Écrit par Adlène Badis
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’Algérie abritera, les 9 et 10 avril prochains, une réunion africaine de haut niveau sur les sources de financement du terrorisme, a annoncé le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, à l’occasion de sa rencontre avec le président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat, en visite officielle en Algérie.


Une visite qui semble s’inscrire dans le cadre de consultations dans la perspective de la réforme structurelle de l’organisation panafricaine. La tenue à Alger de cette réunion sur le terrorisme est «une décision prise en septembre 2014 par le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du Conseil de paix et de sécurité de l’UA», approuvée par un sommet de l’Union africaine. Cette conférence est très importante dans le contexte actuel pour avoir «des positions africaines, essayer d’échanger nos vues autour des législations de nos pays, et d’identifier le rôle de nos institutions qui luttent contre le blanchiment d’argent et le trafic de tout genre», a souligné Messahel. La question des sources du financement du terrorisme est de la plus grande importance dans un continent soumis, dans plusieurs zones géographiques, à ce phénomène transnational. Messahel a évoqué la question de l’immigration clandestine qui fait partie «des soucis» des Etats. «Nous avons dit notre point de vue en termes de combat, celui mené notamment contre les réseaux de trafics, lesquels, surtout, participent parfois à financer même les actes terroristes», a-t-il souligné. Il s’agit de tarir ces sources à la base afin de limiter le champ d’action du terrorisme et affaiblir sa force de frappe. «L’Algérie dispose d’une expérience reconnue en matière de lutte antiterroriste et c’est pour cette raison que l’UA a confié au président Bouteflika d’être le champion du continent africain en la matière», a noté Faki Mahamat.


Agenda 2063
La question de la réforme institutionnelle de l’organisation panafricaine aura été un dossier essentiel dans les discussions menées par le président de la commission africaine à Alger. L’Algérie confirme le «besoin d’adapter l’organisation aux changements et mutations» actuels en adéquation avec les évolutions modernes des rapports internationaux. Moussa Faki Mahamat a salué le «soutien actif» de l’Algérie pour la mise en œuvre de l’agenda 2063 de l’Union. «Nous avons la certitude, et nous ne sommes pas surpris du tout, du soutien actif de l’Algérie pour la mise en œuvre de l’agenda 2063 de l’Union Africaine, combien utile pour notre continent», a-t-il indiqué. Le projet de protocole de libre circulation des personnes, celui de la création d’un passeport africain, ainsi que l’instrument lié au marché commun du transport aérien, restent parmi les projets phares de l’agenda 2063 de l’UA actuellement en discussion a rappelé Faki Mahamat. La réforme de l’Union africaine, processus confié au président de la République du Rwanda, Paul Kagame, dans la perspective du centenaire de l’organisation panafricaine, est un projet capital pour les Etats membres. Parmi les objectifs annoncés : doter l’Union africaine d’une plus grande autonomie financière. C’est pour cette raison que le lancement, prévu lors du prochain sommet, le 21 mars prochain à Kigali, d’une zone africaine de libre-échange est inscrit dans cette optique. Les questions de paix et de sécurité en Afrique, l’importance de la coordination au niveau africain pour faire face aux défis qui se posent aux Etats africains, notamment le terrorisme, le crime organisé et la migration ont été à l’ordre du jour. Le rôle des institutions africaines spécialisées à l’instar du Caert et Afripol, dont les sièges sont à Alger, reste particulièrement crucial dans cette guerre contre le terrorisme. Les discussions ont également porté sur la situation au Mali et au Sahel, en Libye, au Soudan du Sud et au Sahara occidental. Sur ces questions Messahel a réitéré l’engagement de l’Algérie à accompagner les efforts de l’Union africaine dans la recherche de solutions à ces crises. 

Laissez un commentaire

Culture

Après le Festival du cinéma : Le Caire, de l’autre côté de l’écran

Emporté par le frénétique tourbillon d

Culture -
11-12-2018
6ème édition du concours «Jeune artiste-peintre» : Les trois lauréats récompensés

Un vernissage a été organisé avant-hie

Culture -
11-12-2018
6ème édition du concours «Jeune artiste-peintre» : Les trois lauréats récompensés

Un vernissage a été organisé avant-hie

Culture -
11-12-2018
Projetées hors compétition : Trois œuvres clôturent le Fica 2018

La 9e édition du Festival internationa

Culture -
11-12-2018