Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Bannière SAAFI 2018

mercredi, 16 mai 2018 06:00

Protestation : Les militaires retraités bloquent l’Autoroute Est-Ouest

Écrit par Aghilas Sadi
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Les militaires retraités reviennent à la charge à la veille de Ramadhan pour réaffirmer leur attachement à leur plateforme de revendications. Contre toute attente, les membres de la Coordination nationale des militaires en retraite, des blessés et ayants droit des wilayas de l’est du pays ont fermé, durant la journée d’hier, l’Autoroute Est-Ouest au niveau de Hammam El Biban, dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, provoquant ainsi des bouchons interminables dans les deux sens.

Répondant à l’appel de leur coordination, les militaires retraités voulaient, à travers cette action, mettre la pression sur les pouvoirs publics pour qu’ils répondent favorablement à leurs doléances qui demeurent sans réponse depuis près de deux ans. Pour débloquer la situation, les brigades anti-émeute de la Gendarmerie nationale sont vite intervenues pour rouvrir la route à la circulation. Une intervention qui a tourné en violents affrontements avec les manifestants qui ont refusé de lever les barricades et de libérer la circulation routière, a-t-on appris de sources locales. Les gendarmes ont fini par maitriser la situation et les choses sont revenues à la normale en début d’après-midi.
Si les membres de la Coordination des régions est du pays ont réussi à bloquer la route, ce n’est pas le cas pour ceux venus des localités centre et ouest du pays. Ces derniers n’ont pas pu mobiliser leurs forces pour tenir une action de protestation dans leurs localités respectives. Cet échec a semé le doute dans les rangs de l’organisation, indique une source proche du mouvement. Les anciens de l’ANP réclament, entre autres, une hausse conséquente de leur pension de retraite, « la libération immédiate » et « inconditionnelle » des deux leaders de leur mouvement, Ammar Hassini et Saidi Aziz, incarcérés à la prison militaire de Blida depuis le mois de juin dernier. Ils sont condamnés à trois ans de prison dont une année ferme. Un verdict jugé sévère par la Coordination des militaires en retraite, des blessés et ayants droit.
Ils réclament également la réservation de quotas pour les militaires en retraite et leurs ayants droit dans chaque distribution de logements sociaux ou lots de terrain et une licence de taxi pour chaque retraité de l’ANP touchant une modeste pension. En outre, ils revendiquent une prise en charge médicale de qualité pour tous les militaires blessés ou atteint de maladies dues aux services accomplis dans les rangs d’Armée nationale populaire.
Pour rappel, la reprise des négociations entre le ministère de la Défense nationale et la Coordination nationale des militaires en retraite, en février dernier, n’a pas abouti à un accord entre les deux parties. Chacune campant sur ses positions, fait prolonger ce conflit social qui entame sa deuxième année sans qu’il trouve de solution finale.
Dernière modification le mercredi, 16 mai 2018 09:25

Laissez un commentaire

Sports

Sélection nationale : la confiance retrouvée

Lorsque Djamel Belmadi a pris en main la

Sports -
20-11-2018
Youcef Attal la «classe» !

Depuis son premier match avec la sélecti

Sports -
20-11-2018