Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 03 février 2018 06:00

Après les dépassements commis par certains «referee» lors des derniers matchs : Les arbitres dans le viseur de la CFA

Écrit par Saïd B.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’arbitrage ne cesse d’être critiqué et fustigé de par les comportements inexplicables des arbitres avec des décisions bien discutables. Ce fut le cas avec M. Aouina qui a « offert » au MCA deux penaltys sujets à contestation faussant ainsi le résultat du match au profit du MCA contre le CR Belouizdad lors des 1/8e de finale de la Coupe d’Algérie.

Invité de l’émission « Football magazine » de la Chaine III de la Radio nationale, le président de la commission fédérale d’arbitrage (CFA), M. Ghouti, annonce que deux arbitres sont passibles de sanction jusqu’à la fin de la saison alors qu’une journée de sensibilisation des arbitres de l’élite est programmée pour lundi prochain au Centre technique de Sidi Moussa. Le président de la CFA, Mohamed Ghouti, a indiqué qu’une réunion a eu lieu jeudi dernier en présence de deux membres du BF, à savoir Gasmi et Oumamar. L’ordre du jour portait sur les « erreurs d’arbitrage » qui ont marqué les rencontres de L1 et L2, USB – ESS, JSMS – GCM  et NAHD-MCO. Ces matchs ont  été entachés par des décisions arbitrales contestées.
Ce qui a été le cas également d’ailleurs lors du match MCA-CRB où l’arbitre Aouina a montré des signes de faiblesse dans la direction de la partie en accordant deux penaltys au MCA bien discutables. Le président de la CFA a confirmé que « les arbitres directeurs Halalchi et Sekhraoui sont passibles de sanction jusqu’à la fin de saison sur ordre du président de la FAF. Les  deux referees sont convoqués pour être auditionnés  lundi prochain par la CFA pour se défendre. D’ailleurs, tous les arbitres de l’élite sont également convoqués ce même jour pour une journée de sensibilisation »

 

Un logiciel pour suivre l’évolution
D’autres arbitres seront également convoqués pour être auditionnés par les membres de la CFA avant les décisions finales à leur encontre. Le président Ghouti a précisé que «le président de la Faf avec qui il avait une réunion mercredi dernier, m’a donné carte blanche pour régler ce lourd dossier de l’arbitrage où je n’ai trouvé aucun logiciel pour la gestion des arbitres. J’ai donc engagé un ingénieur pour préparer un logiciel afin de suivre l’évolution de tous les arbitres de la Faf dont le nombre total est de 756 arbitres. On vise à avoir une véritable banque de données sur tous nos arbitres pour nous faciliter la tâche de leur suivi et surtout de leurs évolutions au cours de leur carrière ».
Pour le président de la CFA, « cette journée de sensibilisation n’a nullement comme objectif de sanctionner les arbitres, mais surtout de les encourager et de les protégés tout en leur demandant d’être plus vigilants et surtout très concentrés durant le reste des matchs des championnats durant cette phase retour décisive ».

Laissez un commentaire