Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 11 février 2018 06:00

Ligue des Champions CAF / Le MC Alger entamera aujourd’hui sa campagne face à l’AS Otho : Sept ans après, le « Doyen » renoue avec sa bien-aimée

Écrit par Mohamed Touileb
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Aujourd’hui (15h30), le MC Alger entamera sa 8e participation dans la Ligue des Champions CAF (ex-coupe d’Afrique des clubs champions) en défiant les Congolais de l’AS Otoho d’Oyo dans l’antre de Meriem-Ngouabi (Owando). Un acte I du premier tour de qualification que les Mouloudéens devront bien négocier avant le match retour prévu dans 9 jours à Alger.

Le Doyen jouera cet après-midi à Oyo, son 39e match dans la C1 continental toutes éditions réunies. Après 1976 (année du seul et unique sacre en la matière), 1977, 1979, 1980, 2000 et 2011, les Algérois retrouvent les devants de la scène footballistique en Afrique à la faveur de leur deuxième place en Ligue 1 Mobilis décrochée l’an dernier. L’ES Sétif, sacrée championne la saison écoulée, recevra, de son coté (18h00), l’Olympic Real de Bangui (République centrafricaine) au stade 8-Mai 1945. En se rendant au Congo Brazzaville, où ils se trouvent depuis jeudi, les coéquipiers de Faouzi Chaouchi espèrent réaliser un bon résultat qui les placera en ballotage favorable pour accéder à la prochaine étape. Il sera donc primordial de préserver les filets dans un premier temps et le portier du vice-champion d’Algérie sortant le sait parfaitement. Même s’ils ne connaissent pas vraiment leur adversaire du jour, les « Vert et Rouge » ont déjà une idée sur les compétitions en Afrique pour avoir joué la Coupe de la Confédération CAF en 2017. « La plupart des joueurs connaissent l’Afrique et les clubs de l’Afrique. On aura l’occasion de découvrir cette équipe le jour du match même si le coach nous a dit qu’ils ont une bonne défense et un bon milieu de terrain. Comme je vous l’ai déjà dit, on est prêts pour cette première bataille africaine et incha Allah on reviendra à Alger avec un très bon résultat pour jouer le match retour tranquillement », note Chaouchi.


Le vécu pour contourner les aléas
L’expérience continentale de l’an passé peut peser dans la rencontre d’aujourd’hui. « Je dis que tout le groupe est conscient de la tâche qui l’attend. On connaît l’Afrique, on a gagné en expérience la saison passée en Coupe de la CAF. On est plus que jamais décidés à se racheter après notre revers contre l’OM. On sait que c’est un rendez-vous difficile, car on ne connaît pas l’adversaire, mais on veillera à tout faire pour être à la hauteur », a, pour sa part, déclaré l’attaquant Hichem Nekkache.
Hier, l’équipe a dû changer d’établissement hôtelier parce qu’elle jouera cet après-midi Owando. Une ville qui se trouve à 100 km d’Oyo. Owando est situé au nord de Brazzaville à environ 425 km à vol d’oiseau et à 510 km par route. C’est pour dire que le Mouloudia aura un premier test où les nerfs et les organismes risquent de souffrir. Néanmoins, Nekkache note que « tout le monde connaît les aléas de l’Afrique. Il ne faut pas se prendre la tête pour tout cela. Il faut rester zen, se concentrer sur la rencontre et faire tout ce qu’il faut pour la réussir. On sait que la tâche ne sera pas facile, mais on va surmonter tout pour revenir chez nous avec un bon résultat. On le doit à nos supporters.»
La motivation est palpable chez l’actuel 4e du championnat d’Algérie de D1 professionnelle. Dans ce tournoi, le team de la Casbah compte 18 succès pour 7 nuls et 13 défaites (62 buts marqués et 56 encaissés). La meilleure performance était ce triomphe en 1976 que les poulains de Bernard Casoni espèrent rééditer. Pour cela, le parcours sera très long et il y aura beaucoup d’écueils à passer. A commencer par celui de la formation congolaise qui se rendra à Alger le mardi 20 février pour le second acte. Une opposition prévue au stade 5-Juillet avec un coup d’envoi programmé pour 19h00. 

Laissez un commentaire